Secrets de familles : comment enquêter sur l’espace privé ?

Publié le 5 janvier par Institut du genre

Journée d’étude du RePPaMA (Réseau d’Études Pluridisciplinaires sur les Paternités et les Maternités).

La famille est un objet difficile à appréhender par le chercheur ou la chercheuse en sciences sociales, dans la mesure où ce qu’il s’y passe et les relations entre ses membres reste de l’ordre de l’intime, dissimulé derrière les murs du foyer. L’ordinaire de la vie familiale ne laisse que peu de traces et de documents. Recueillir des matériaux d’enquête consiste alors souvent à collecter la parole des intéressé.es, par le biais d’entretiens, de sources écrites personnelles ou institutionnelles. Cependant, d’autres méthodes peuvent être mobilisées par les chercheur.ses pour « voir » la famille plutôt que pour l’entendre se raconter. L’objectif de cette journée d’étude est de discuter des difficultés méthodologiques inhérentes aux enquêtes sur l’objet “famille”, d’entrer dans “les cuisines de la recherche” afin de découvrir certaines des méthodes originales mobilisées par des enquêteur.ices pour percer les secrets des familles.

8 avril 2021, Ined (Campus Condorcet ou en visioconférence, selon la situation sanitaire)
Date limite d’envoi des propositions, en français ou en anglais : 20 janvier 2021

Appel complet