La production des morphologies sexuellement différenciées tout au long de la vie : construire, renforcer, transformer les anatomies genrées

Publié le 27 janvier par Institut du genre

Numéro de la revue SociologieS coordonné par Marie-Carmen Garcia, Mélie Fraysse, Pierre Bataille

Extrait de l’appel
Partant de l’idée que la socialisation est un processus qui se déploie sur un plan diachronique (tout au long de la vie) et synchronique (ses legs sont le produit de l’incorporation de savoir/faire/être dans plusieurs sphères d’activité parallèles) (Darmon, 2007), ce dossier aimerait regrouper des travaux qui s’intéressent aux processus de production des corporéités genrées à l’âge adulte dans toute leur diversité avec une attention particulière pour les recherches centrées sur la production sociale de la dimension anatomique du corps. L’objectif de ce numéro est ainsi de mettre en évidence des logiques de façonnage anatomiques de corps d’adultes pour renforcer, moduler ou rompre avec les signes d’appartenance – ou de non appartenance – aux catégories et hiérarchies de sexes. Nous invitons également les contributrices et contributeurs à analyser la production des anatomies genrées du point de vue de la classe et de la race (au sens de processus sociaux de racialisation). Toutes les pratiques sociales (chirurgicales, médicales, physiques et sportives, esthétiques, usages de prothèses, etc.) directement dédiées à la reproduction, au renforcement, au changement ou à l’annulation de l’anatomie genrée analysés sous l’angle des socialisations et des appartenances sociales constituent des terrains pertinents pour ce dossier.

Date limite d’envoi des propositions : 15 mars 2021

Appel complet sur le site de la revue