Instituer la famille, entre parenté et parentalité

Publié le 16 juin par Institut du genre

Revue des politiques sociales et familiales, parution 2021, numéro coordonné par Myriam Chatot (IRIS, Ehess), Marie-Caroline Compans (Ined, Cridup-Paris 1), Marine Quennehen (Ined), Zoé Yadan (Cerlis - Université de Paris).

Ce numéro s’attachera à mettre en lumière les stratégies de retrait vis-à-vis des institutions (entendues au sens large du terme) de certains parents au nom de conceptions alternatives de l’engendrement, de la filiation ou de la parentalité aux normes dominantes. Enfin, l’emploi du terme de « parent », sans distinction de sexe, dissimule les déclinaisons de cette fonction ou de ce statut suivant que le parent est un homme ou une femme. Ce numéro souhaite aussi interroger la façon dont les injonctions portées par les expert·es et les pratiques des (futurs) parents se déclinent entre paternité et maternité.

Ce numéro questionnera l’articulation entre les institutions et d’une part la parenté, d’autre part la parentalité, à travers deux axes (détaillés dans l’appel) :

- Axe 1 : Qui a le droit de devenir parent ? Les projets d’enfants encadrés par les institutions.
- Axe 2 : Quelles collaborations entre parents et institutions dans l’éducation des enfants ?

Date limite d’envoi des résumés : 1er juillet 2020

PDF - 212 ko
Appel complet