Fabriquer les identités collectives. Un chantier de l’art à l’époque contemporaine (XIXe-XXe s.)

Publié le 16 janvier par Institut du genre

Cette journée d’études est ouverte aux doctorant.e.s et jeunes chercheur.euse.s de toutes les disciplines, prenant comme objet d’étude l’art et ses manifestations.

Les derniers siècles (XIX-XXIe) ont été le terrain d’une reconfiguration incessante des identités collectives et de leurs imaginaires. Ces fluctuations sont le résultat des transformations majeures que sont les révolutions politiques, les phénomènes de modernisation industrielle, les nouvelles dynamiques de territorialisation et de mondialisation. Par conséquent, il est important pour l’histoire de l’art d’engager une interprétation de l’œuvre artistique en l’intégrant aux facteurs extérieurs. Dans une volonté de s’éloigner des schémas traditionnels, qui excluent, désengagent, décontextualisent et dépolitisent, le monde artistique interroge le lien entre art et société, entre création et construction des identités collectives. Ce sont d’ailleurs l’émergence, la grande diversité et le caractère mouvant de ces dernières qui sont ici sujet d’intérêt.

Paris, INHA, 28 mai 2020
Date limite d’envoi des propositions : 24 février 2020

Appel complet