Définir une création au féminin ? Ou comment penser l’articulation entre genre et création

Publié le 6 octobre par Institut du genre

Extrait de l’appel
Le colloque s’adresse aux chercheur·ses dans toutes les disciplines. Il sera possible pour les intervenant·es d’explorer les théories et les pratiques qui ont pris le « féminin » comme objet d’études, mais aussi de mettre en valeur conjointement la nécessaire problématisation de ces théories et de ces pratiques. Il s’agira donc de penser le « féminin » comme un véritable mouvement de subjectivation3. Dans cette perspective pourra parfaitement s’inscrire la présentation de trajectoires de personnalités ayant apposé leur marque dans leur domaine et revendiqué une spécificité féminine dans leur œuvre. Selon le domaine choisi, la méthodologie variera nécessairement au profit d’une stimulation intellectuelle plurielle. Si les outils utilisés peuvent varier, un outil critique demeure toutefois commun : l’interrogation du genre. Il sera essentiel en ce qui concerne la question des identités de la création. Au vu de l’importance de ce concept dans le questionnement qui nous occupe, il est nécessaire d’en élaborer une définition qui n’en reste pas moins amendable.

Université de Strasbourg, 13-14 avril 2021
Date limite d’envoi des propositions : 31 octobre 2020

PDF - 715.7 ko
Appel complet