Configurations des héritages féministes

Publié le 26 janvier par Institut du genre

Appel à articles pour la revue Recherches féministes, vol. 35/1, sous la direction de Marie-Andrée Bergeron, Camille Robert et Chloé Savoie-Bernard.

Le dossier consacré aux configurations des héritages féministes cherchera à mettre en évidence les héritages symboliques et matériels que reçoivent les féministes, et également les héritages qu’elles désirent léguer aux générations suivantes. Par héritage, nous entendons ce que l’on retient ou ce qui est transmis par celles qui nous précèdent, et ce, que les liens avec elles soient choisis, imposés, familiaux ou identitaires.
Seront envisagés les héritages revendiqués comme féministes (mémoire militante, publications féministes ou legs théoriques), mais également les héritages de femmes (ou de personnes minorisées selon le genre) réexaminés dans des perspectives féministes (recherche de « traces » matérielles des femmes du passé, transmission familiale ou (re)valorisation de certaines figures). Nous posons l’hypothèse suivante : alors que le féminisme est traversé par plusieurs mouvements et que sa progression se trouve sans cesse interrompue par des ressacs (backlash), réfléchir aux héritages symboliques et matériels permettra de mieux saisir la portée des féminismes contemporains et de dessiner leurs orientations.

Date limite d’envoi des résumés : 15 février 2021

Appel complet