Codes, codeurs et codeuses. Étudier l’informatique comme elle s’écrit

Publié le 3 décembre par Institut du genre

Numéro coordonné par Gabriel Alcaras (CMH, ENS-EHESS), Manuel Boutet (GREDEG, Université de Nice Sophia Antipolis) et Antoine Larribeau (EXPERICE, Université Paris 13).

Ce numéro de RESET se donne pour but d’encourager des travaux originaux et empiriques qui abordent le numérique sous l’angle des codes et de ses auteur·es, mettant en lumière le travail concret d’écriture des programmes, les rapports différenciés à l’informatique et, plus largement, les conditions de production du code. L’objectif est de dialoguer avec les nombreuses approches déjà mobilisées par les sciences humaines et sociales, qu’il s’agisse des algorithmes, des programmes (Méadel & Sire, 2017), des interfaces (Galloway, 2012), des plateformes (Abdelnour & Bernard, 2018 ; Bastard et al, 2017), des API (Ermoshina, 2017), des software studies (Manovich, 2013) ou encore des code studies (Marino, 2010).

Date limite d’envoi des propositions : 17 janvier 2020

Appel complet en français
Cfp in English