Boop oop a doop. Babies, pets and poodles. Performance, genre et liberté II

Publié le 28 septembre par Institut du genre

À l’occasion de la célébration du 15e anniversaire du séminaire intersites Lectures du genre Tours – Toulouse, cette Journée, qui s’inscrit dans la suite de celle de décembre 2019, se centrera sur les aspects sonores et visuels des constructions des genres.

Si le genre est bien une sorte de faire, une activité incessante qu’on accomplit en partie à son insu et non de son plein gré, pour autant, cela ne fonctionne pas de manière automatique ou mécanique. Au contraire, c’est une pratique d’improvisation, dans une scène de contrainte. C’est donc à ces pratiques « d’improvisation », à cette capacité d’agir (agency) que nous allons nous intéresser en nous focalisant sur la performance.

Les contributions pourront porter :
- sur les littératures espagnole et latino-américaine des XXe et XXIe siècles
- sur les cultures et les arts dans les mondes anglo-saxons
- sur les arts visuels : cinéma, télévision, peinture, bande dessinée, publicité
- sur la musique et les chansons

Langues des communications : français, espagnol, anglais

Date limite d’envoi des propositions : 15 octobre 2020

Appel complet