Artistes en exil politique en France (1945-1989)

Publié le 1er mars par Institut du genre

Journée d’étude, INHA, 10 avril 2021
Organisation : Catherine Wermester, maître de conférence HDR en histoire de l’art à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Flora Lafforgue, doctorante en histoire de l’art à l’Université Paris1 Panthéon-Sorbonne.

De Yalta à la chute du mur, le partage du monde en ce l’on appelle alors des « zones d’influence », exacerbe, en plusieurs endroits et sur tous les continents, les tensions politiques et militaires. Dans les pays sous emprise soviétique ou américaine, des artistes, femmes et hommes, confrontés à la censure ou menacés dans leur propre pays, se voient contraints à un exil plus ou moins volontaires. Parmi ces artistes, certains sont accueillis en France au titre d’exilés politiques. Qui sont ces femmes et ces hommes et comment trouvent-ils alors leur place dans un milieu artistique au fonctionnement souvent nouveau pour eux, et lui-même marqué par des changements structurels profonds au fil des décennies ?

Date limite d’envoi des propositions : 21 mars 2021

Appel complet sur Calenda