Thesis Award Ceremony 2019 (video)

Two thesis prizes have been awarded for the year 2019 :
(in alphabetical order)

Anaïs GARCIA : « Ligatures - La reproduction des femmes indigènes au Guatemala, entre contrôle et résistances », anthropologie sociale et historique, Université Toulouse 2 Jean Jaurès (online)
En 2019, she is affiliated to the Centre for Social Anthropology, Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires (Toulouse 2, CNRS, EHESS).
Bibliography under the video.

Mona GÉRARDIN-LAVERGE : « Le langage est un lieu de lutte. La performativité du langage ordinaire dans la construction du genre et les luttes féministes », philosophie, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (online).
In 2019, she is a post-doctoral student at the University Paris Lumières, Sophiapol laboratory (University Paris Nanterre) and an associate researcher at the Institute of Legal and Philosophical Sciences of the Sorbonne (University Paris 1).
Bibliography under the video.

The awards were presented by Rose-Marie Lagrave, sociologist, director of studies at the EHESS, Institute for Interdisciplinary Research on Social Issues (IRIS).

Thursday, 28 November 2019

Brief Bibliography of Anaïs Garcia
. «Reproduire la culture, reproduire la nation : éducation et citoyenneté des mères indigènes dans l’après-guerre au Guatemala», Cahiers des Amériques latines, n° 88-89, 2018, p. 37-60 (en ligne).
. «Contrôler et contraindre : la planification médicalisée des femmes indigènes au Guatemala», Cahiers du Genre, n° 60-1, 2016, p. 39-60 (en ligne)
. «Post-conflit guatémaltèque et planification familiale médicalisée des femmes indigènes», Nuevo Mundo Mundos Nuevos , Colloques, mis en ligne le 01 décembre 2015 (en ligne)

Brief Bibliography of Mona Gérardin-Laverge
. «Dénaturaliser ne suffit pas : critique de la “nature” et perspectives de lutte», Féminismes, natures, dominations, dirigé par Katia Genel, Jean-Baptiste Vuillerod et Lucie Wezel, 2019, Lormont, Le Bord de l’eau.
. «Quelle place pour la transformation sociale dans la théorie de la performativité ? Penser la prise de parole depuis ses effets perlocutoires», Perlocutoire !, dirigé par Sandra Laugier et Daniele Lorenzini, 2019, Paris, Éditions de la Sorbonne.
. «Troubles fêtes. Le pouvoir insurrectionnel de la prise de parole», Cours petite fille ! - #MeToo #TimesUp #NoShamefist, dirigé par Samuel Lequette et Delphine Le Vergos, 2019, Paris, Éditions des femmes Antoinette Fouque, p. 91-103.
. «“C’est en slogant qu’on devient féministe”, Co-construction de l’agency, du genre et des discours dans des slogans féministes», Semen, Revue de sémio-linguistique des textes et des discours, n° 44, janvier 2018, Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, p. 81-109.
. «Performativité du langage et empowerment féministe», Philonsorbonne, n° 11, 2017, p. 93-105 (en ligne).