Le genre et la condition des femmes à l’épreuve du XXème siècle : un regard sur la littérature féminine chinoise (1919-2000)

Thèse de doctorat en Etudes féminines - Université Paul-Valery Montpellier 3
Par Emilie GUILLEREZ
Sous la direction de Patrick DOAN
Année de soutenance 2013

Résumé

Français Anglais
En Chine dynastique, les femmes étaient bien souvent confinées à l’espace domestique, et leurs rôles sociaux s’inscrivaient nécessairement au sein de la cellule familiale. « Filles de », épouses ou mères, leur existence était subordonnée à celle de l’homme, père ou époux. A travers l’analyse du prisme littéraire féminin, cette thèse se propose de montrer comment le XXème siècle a renversé les paradigmes traditionnels. Il s’agira d’analyser de quelle façon le genre, les rôles sociaux féminins ainsi que les rapports entre les sexes ont été représentés, redéfinis et subvertis par les écrivaines tout au long du siècle dernier.
In Dynastic China, women were often confined in domestic space, and played social roles within family unit only. They were daughters, spouses and mothers, and considered subordinate to their fathers and husbands. This thesis aims to show how the twentieth century challenged traditional paradigm through the filter of Chinese female literature. This work thus analyses the literary representation, redefinition and subversion of female gender, female social roles and relationshipbetween men and women throughout the last century.