Savoir-être au féminin dans le drame historique en Espagne (1625-1680) : vertu et passion

Thèse de doctorat en Etudes hispaniques - Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis
Par Delphine SANGU
Sous la direction de Françoise CREMOUX
Année de soutenance 2011

Résumé

Français Anglais
L’analyse du savoir-être au féminin dans le drame historique en Espagne (1625-1680) met en évidence le lien étroit entre les spécificités de la formation des femmes et les valeurs véhiculées par le théâtre historique. Ce lien se manifeste à travers l’opposition entre les deux figures féminines centrales du drame historique, l’une inscrite dans la norme -la reine prudente- et l’autre dans la transgression -la reine despote. L’examen de l’idiolecte, de la voix et du langage gestuel éclaire les différences entre ces deux figures sans pour autant masquer l’homogénéité de leur mise en scène, centrée sur leur exclusion violente hors de la sphère politique. Ainsi, l’étude de la dramatisation du pouvoir politique au féminin révèle l’ampleur des enjeux sociaux, esthétiques et éthiques liés à la représentation théâtrale de la norme et de la transgression au féminin.
Societal norms and female transgression in Spanish historical plays (1625-1680) : virtue and passion // In Spanish historical drama, women’s compliance with and breaching of propriety seems closely entwined with the peculiarities of female education and upbringing, as well as to the values conveyed in historical plays. This kinship is blatantly encapsulated in the sharp opposition between the two central female figures of historical drama: one complying with societal norms (i. E. The wise queen) and the other one conversely transgressing them (i. E. The despotic queen). Whilst a close examination of idiolects, discourse strategies and body language highlights the abyss overtly separating those two figures, it also concurrently points to one and the same dramatic treatment of both figures, a treatment focussed upon their violent eviction from the political scene. Studying the dramatisation of female political power reveals the all-abiding societal, aesthetic and ethical issues underpinning the dramatic representation of female characters upholding and transgressing societal norms.