Les travailleuses du sexe chinoises au Cameroun - Perspectives anthropologiques sur une migration féminine.

Thèse de doctorat en Anthropologie - Université Paris Diderot-Paris 7
Par Patience Pierrette Manuela BILIGHA TOLANE
Sous la direction de Monique SELIM
et la co-direction de Pascale ABSI
Année de soutenance 2016
Très honorable avec félicitations du jury

Résumé

Français Anglais
Cette recherche doctorale a pour objet la prostitution chinoise au Cameroun. L’approche anthropologique employée met en lumière les trajectoires de vie des prostituées chinoises, des clients et des prostituées camerounais, ainsi que l’organisation du marché du sexe dans les villes de Yaoundé et de Douala. À travers le prisme de ces différents acteurs, cette thèse fournit en premier lieu des éléments d’analyse sur la dette symbolique et financière des Chinoises. Ces deux formes de dette auxquelles elles sont contraintes les enferment dans le travail du sexe, présenté comme le seul moyen de remboursement par leurs créanciers. Cette étude révèle également l’influence des prostituées chinoises sur l’imaginaire de la sexualité des Camerounais, qui trouvent avec elles la possibilité de réaliser des pratiques sexuelles rejetées par les travailleuses du sexe et les femmes mariées camerounaises.
This doctoral research deals with Chinese prostitution in Cameroon. The anthropological approach used highlights life trajectories of Chinese sex workers, Cameroonian customers and prostitutes, and sex market organization in the cities of Yaoundé and Douala. Through the prism of these different actors, this thesis provides first of all analysis elements on symbolic and financial debts loads carried by Chinese women. Those both kind of debt they have to bear locks them into sex work, presented by their creditors as the only way to repayment. This study also reveals Chinese prostitutes’ influence on imaginary of sexuality of Cameroonian customers, who have the possibility to perform sexual practices usually rejected by Cameroonian sex workers.