Les anciens de Weimar à Bonn. Itinéraires de 34 doyens et doyennes de la seconde démocratie parlementaire allemande

Thèse de doctorat en Etudes germaniques / Histoire - Université Paris-Sorbonne
Par Agathe BERNIER-MONOD
Sous la direction de Hélène MIARD-DELACROIX
Année de soutenance 2017

Résumé

Français Anglais
Cette thèse explore la continuité entre le Reichstag de Weimar et le Bundestag de Bonn à travers les itinéraires de 34 élus ayant siégé dans les deux chambres. L’élaboration du portrait socio-politique du groupe considéré aboutit au constat d’une diversité fondamentale, mais aussi à l’identification de milieux socio-moraux structurant la vie politique de l’Allemagne impériale. Ces acteurs vécurent différemment leur passage au Reichstag avant 1933, suivant leur parti, leur genre, la date et circonscription de leur élection ou les fonctions qu’ils exercèrent au parlement. La mise au pas du Reichstag et l’effondrement de la République marquèrent un tournant dans leur existence. Les personnalités étudiées réagirent différemment à la dictature nazie. Si leurs situations varient considérablement entre 1933 et 1945, ces années se résument globalement à une expérience de la perte. L’expérience de l’oppression les mua en démocrates attentifs et favorisa leur retour en politique dès 1945. La plupart participèrent à la refondation institutionnelle de l’Allemagne de l’Ouest entre 1945 et 1949. Leurs retrouvailles avec le parlement à partir de 1949 furent difficiles dans la mesure où ils percevaient le Bundestag à travers le filtre de leur souvenir du Reichstag. Au Bundestag, ils mirent à profit leur connaissance du travail parlementaire, contribuant ainsi à stabiliser le nouvel État.
This PhD thesis studies the continuity between the Weimar Reichstag and the Bundestag in Bonn from the perspective of 34 representatives who were elected in both chambers. Constructing the socio-political portrait of this group reveals an essential diversity while at the same time leading to the identification of the socio-moral backgrounds that structured political life in imperial Germany. These men and women experienced their time in the Reichstag differently, depending on their party, gender, constituency, the period in question, and the place they occupied in parliament.The neutralisation of the Reichstag and the fall of the Republic marked a turning point in their lives. The members of this group reacted differently to the Nazi dictatorship. If their situations varied considerably between 1933 and 1945, the period was generally marked by the experience of loss. Living through oppression turned them into considerate democrats and encouraged their return to politics. Most took part in the institutional reconstruction of West Germany between 1945 and 1949. Their reunion with the parliament from 1949 onward was difficult, since they perceived the Bundestag through the prism of their past experience in the Reichstag. In the Bundestag, they built on their knowledge of parliamentary work, thereby contributing to stabilising the new state.