Le rôle des organisations de femmes dans la construction de la paix en Bosnie-Herzégovine. Normes Internationales et carrières des organisations de 1995 à 2012

Thèse de doctorat en Science politique - Université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne
Par Hélène DELOMEZ
Sous la direction de Yves PALAU
Année de soutenance 2013

Résumé

Français Anglais
En Bosnie-Herzégovine, après la guerre de 1992 à 1995, un nombre important d'organisations féminines se sont créées partout sur le territoire, afin de prendre en charge une partie des nombreux problèmes que pose la reconstruction post-conflit. Parallèlement, au niveau international, une attention croissante est portée aux conséquences des conflits armés sur les femmes et les filles, ainsi que sur la nécessité de les intégrer dans la reconstruction post-conflit. La résolution 1325 votée par le Conseil de Sécurité en 2000 vise ainsi à appeler les États à intégrer les femmes dans les processus de décision dans les contextes de construction de la paix. La présente recherche vise à interroger et analyser les capacités des organisations de femmes à participer et à influencer le processus de construction de la paix. En effet, une des hypothèses de départ de cette recherche postule que les organisations de femmes ont été ciblées par les acteurs de la communauté internationale comme des actrices privilégiées de la construction de la paix et de la réconciliation. Dans une perspective longitudinale, prenant en considération les carrières de plusieurs catégories d'organisations de femmes, il s'agit d'analyser les mobilisations sociales impulsées par les organisations féminines, ainsi que l'évolution de leurs agendas et de leurs capacités à agir sur le processus de construction de la paix.
Since the end of the Bosnian war (1992-95), many women organizations have been created in Bosnia in order to handle many post-conflict issues. At the same time, in the international arena, new norms have highlighted the specific needs of women and girls in the aftermath of conflict in regard to their specific victimization during armed conflict. The resolution 1325 adopted by the Security Council in 2000, calls the States to take into account these specific needs and to integrate women in peacebuilding decision's processes. This research aims at examining and analyzing the capabilities of women organizations in participating in peacebuilding process in Bosnia and Herzegovina. The aim of the research is to bring out the factors of their mobilizations and the evolution of their agenda of action with a specific attention to the international norms circulation. Two main categories of organizations have been defined during the research in order to highlight different agencies and roles in the peacebuilding process, as well as the relationship between the two different categories of organizations.