Le frisson et le baume. Souffrantes et soignantes au siècle des Lumières (France, Suisse)

Thèse de doctorat en Histoire Moderne - Université Jean Jaures Toulouse 2
Par Nahema HANAFI
Sous la direction de Sylvie MOUYSSET
et la co-direction de Vincent BARRAS
Année de soutenance 2012
Très honorable avec félicitations du jury

Publication

Le frisson et le baume. Expériences féminines du corps au siècle des Lumières
Editeur : CTHS
Année : 2015

Résumé

Français Anglais
Cette thèse revisite l’histoire du corps et de la médecine du siècle des Lumières et, partant, le phénomène de médicalisation de la société, en prenant un point de vue largement occulté, celui des femmes, malades ou bien-portantes. À partir d’un corpus constitué pour l’essentiel d’écrits du for privé (correspondances, journaux intimes, mémoires, livres de raison…) et de consultations épistolaires (lettres envoyées par les malades à un soignant), elle retrace les apprentissages du corps au féminin, les représentations corporelles profanes, la relation thérapeutique et les ingérences de la parenté ainsi que le don de soins domestiques. Le recours aux écrits féminins et le parti pris de privilégier des discours « de » femmes et non « sur » les femmes limitent l’analyse aux membres de la haute bourgeoise et de la noblesse, qui ont cependant le mérite, en tant que lectrices des traités médicaux et familières des soins des thérapeutes officiels, de permettre d’interroger la réception des préceptes médicaux dans les milieux aisés et lettrés.
Mots clés
Soins