La direction de conscience au XIXe siècle. Contribution à l’histoire du genre et du fait religieux (France, 1848-1914)

Thèse de doctorat en Histoire - Université Lumière Lyon 2
Par Caroline MULLER
Page personnelle
Sous la direction de Bruno Dumons
Année de soutenance 2017

Résumé

Français Anglais
L’étude s’intéresse aux relations entre les personnes dirigées et leurs directeurs de conscience, et à l’influence que leurs dialogues ont pu avoir dans la société française au XIXe siècle. La direction spirituelle vise à aider les laïcs à mettre leurs actes quotidiens en conformité avec leurs croyances religieuses ; elle touche ainsi à des champs très larges comme l’éducation des enfants, les choix matrimoniaux, la conjugalité, la politique. Cette thèse cherche donc à éclairer les enjeux de cette pratique, à mettre en lumière ses modalités concrètes (correspondances, rencontres, fréquence), ses effets pour les directeurs et les dirigé(es) selon leur genre, son impact dans l’évolution des spiritualités et des pratiques religieuses. Le corpus de travail est composé d'archives du for privé (journaux personnels, correspondances).
Pas de résumé disponible.
Mots clés
genre , spiritualité