Et Dieu …créa la femme ». Femmes rêvées, femmes inventées : de quelques manières de créer « la » femme 

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et historique - EHESS
Par Natacha BABOULENE-MIELLOU
Page personnelle
Sous la direction de claudine VASSAS
Année de soutenance 2012
Très honorable avec félicitations du jury

Publication

Le créateur et sa créature. Le mythe de Pygmalion et ses métamorphoses dans les arts occidentaux.
Editeur : Les Presses du Midi (PUM)
Année : 2015

Résumé

Français Anglais
Cette thèse porte sur le processus créateur pygmalionesque qualifié ainsi dès lors que la création implique le couple formés par le créateur et sa créature. J'ai mis en perspective plusieurs domaines de création (littérature, cinéma, mode) avec le mythe fondateur afin d'analyser les diverses modalités de la fabrication d'une femme et de son image par un homme de l'art ainsi que la relation qui les unit. Au-delà de la singularité de chaque création, l'analyse révèle une continuité dans la configuration créative que même la rupture introduite par la reproductibilité technique des images ne vient pas remettre en question. Bien que le processus puisse dans un premier temps, se ramener à deux modèles distinguant d'un côté, une fabrication fondée sur des moyens artisanaux et de l'autre, reposant sur des procédés industriels permettant une multiplication de l'image, l'acte créateur renvoie plus largement à un modèle de création en chaîne qui alterne images artistiques et femmes de chair, et où la créature devient à chaque fois modèle pour une nouvelle création.
Mots clés
Image , Mode , Processus créateur , Roman