Entre la sumisión y la emancipación. Mujeres latinoamericanas frente a la prueba inmigratoria en Santiago de Chile

Thèse de doctorat en Géographie - EHESS
Par Verónica CORREA
Sous la direction de Alain MUSSET
et la co-direction de María Emilia TIJOUX
Année de soutenance 2016

Résumé

Français Anglais
Cette thèse étudie les différents défis ou situations de mise à l´épreuve subis par les femmes immigrantes en provenance du Péru, de la Bolivie, de l´Ecuateur et de la République Dominicaine au moment de leur arrivée à Santiago du Chili dans les domaines du couple, de la maternité, du travail et de leur approche à la ville. En partant du discours des femmes accueillies par le Centre d´Accueil aux Migrants et en complément aux données quantitatives fournies par cette Institution, l´objet de cette étude est de montrer le travail d´adaptation réalisé lors de leur accueil en étant confronté à diverses épreuves. Le changement de ville ainsi que les ajustements induits de nouvelles structures, de nouvelles dynamiques et valeurs impliquent une étape de questionnement identitaire qui exige une prise de position concernant leurs coutumes, que ce soit pour les ratifier ou même faire le choix de rompre avec elles. La compréhension détaillée du travail que réalisent les femmes face à ces différents défis, permet de montrer que celles qui émigrent, non seulement laissent leur pays pour un projet familial, en essayant de répondre aux besoins économiques du groupe, profil largement observé et étudié, mais qu´ à travers ce périple elles cherchent aussi à s´émanciper de leurs responsabilités familiales et sociales liées à leur genre. Cependant, bien qu´en quittant leur pays de nombreuses femmes immigrantes se libèrent de certaines règles établies par leur tradition sur l´idée de comment être une « bonne » femme, toutefois, en arrivant au Chili, elles sont mise au défi par d´autres mécanismes institutionnels qui tente de discipliner et d´homogénéiser leur parcours en les étiquetant comme « travailleuse ».