Egalité hommes-femmes et croissance économique de long terme. Une analyse cliométrique

Thèse de doctorat en Sciences économiques - Université de Strasbourg, Scuola Superiore Sant’Anna de Pise (Italie)
Par Faustine PERRIN
Page personnelle
Sous la direction de Claude DIEBOLT
et la co-direction de Alessandro NUVOLARI
Année de soutenance 2013
Prix de l’Institut du Genre

Résumé

Français Anglais
Cette thèse étudie la relation de long terme entre égalité hommes-femmes et croissance économique. Plus particulièrement, elle vise à comprendre et à expliquer les mécanismes et déterminants sous-jacents au processus de développement qui a permis aux économies de sortir d’une longue période de stagnation et d’atteindre un état de croissance économique soutenu. L’objectif scientifique de ce travail est de vérifier la validité de l’hypothèse centrale que l’amélioration de l’égalité entre hommes et femmes est un ingrédient clef de la transition démographique et du processus de développement socio- économique. L’analyse quantitative et empirique de cette relation s’inscrit dans le cadre d’une approche cliométrique. Ainsi, nous visons à produire une projection quantitative des sciences sociales dans le passé, structurée par la théorie économique, la modélisation mathématique, et informée par les méthodes statistiques et économétriques. L’innovation projetée est de construire un pont entre les modèles théoriques de la croissance et l’histoire économique. Cette nouvelle ligne de recherche entre empirisme pur et théorie abstraite permet d’interpréter les questions économiques en tenant compte du passé et, ce faisant, d’approfondir notre compréhension des processus historiques économiques et sociaux.
This thesis investigates the long-run relationship between gender equality and economic growth. In particular, it aims at understanding and explaining the mechanisms and determinants underpinning the development process which allowed economies to move out of a long period of stagnation into a state of sustainable economic growth. The scientific objective is to check the validity of the central hypothesis that improving equality between men and women is a key ingredient of the demographic transition and of the process of socio-economic development. Quantitative and empirical analysis of this relationship is based on a renewed cliometric approach. Accordingly, the aim is to produce a quantitative projection of social sciences in the past, structured by the economic theory, mathematical modeling, and informed the statistical and econometric methods. The projected innovation is to build a bridge between the theoretical models of growth and economic history. This line of research between pure empiricism and abstract theory allows to interpret economic issues taking into account the past and in so doing, to understand more deeply the economic and social historical processes.