Dynamiques paysannes, construction sociale du genre et gestion des ressources agricoles en pays Bamoun (Ouest-Cameroun)

Thèse de doctorat en Sociologie - Université Jean Moulin Lyon 3
Par Berthe Prudence PELANKEN
Sous la direction de Hélène GUETAT-BERNARD
Année de soutenance 2015
Honorable

Publication

Les (in)égalités agricoles dans la société Bamoun (Ouest-Cameroun)
Editeur : Éditions universitaires européennes
Année : 2016

Résumé

Français Anglais
Les dynamiques socio-économiques déterminent l’état des rapports de genre et l’accès aux ressources productives dans le pays Bamoun. L’essor des cultures vivrières et maraîchères a forgé un nouveau contexte agricole que nous voulons examiner dans ce travail. Il s’est produit une transformation de l’identité des acteurs impliqués, de l’usage de l’espace, des relations de genre et du rapport aux ressources. Cette recherche voudrait identifier les principales dynamiques qui ont accompagné cette transition agricole, montrer que la reconversion agraire ne s’est pas produite de la même manière pour les femmes et les hommes et débusquer les spécificités de leurs activités économiques. Le développement des activités féminines et l’évolution des asymétries de genre, l’égalité de statuts et des droits entre les sexes n’aboutissent pas à l’égalité des pouvoirs entre les femmes et les hommes et à un accès équitable aux ressources productives puisque plusieurs facettes de la socioculture Bamoun (spécialisation des cultures, division du travail etc.) entretient une hiérarchisation en faveur des hommes. et renforcent la supériorité de leurs statuts, de leurs fonctions et de leurs activités.
The socio-economic dynamics determine the state of gender relations and the allocation of productive resources in the Bamun territory. In this area, the development of foodstuff and vegetable cultivation has forged a new agricultural context that we want to study in this work. There was a transformation of actors involved, of the spatial changes, of gender relations and the relationship to resources. This research is to identify the significant dynamics that accompanied this agricultural transition, to show that agricultural reconversion does not occur in the same way for women and men and to review the specificities of their economic activities. The development of gender asymmetries, of the women activities, equal status and rights between the sexes do not lead to equality of power between men and women and equitable access to productive resources since many aspects of Bamun culture (crop specialization, division of labor) maintains a hierarchy in favor of men and reinforce the superiority of their status, their functions and activities.