Devenir un bon pauvre : Analyse genrée de la prise en charge des personnes sans domicile

Thèse de doctorat en Sociologie - Université Paris Descartes
Par Séverine MAYOL
Sous la direction de Jan SPURK
et la co-direction de Brigitte FRELAT-KAHN
Année de soutenance 2012

Résumé

Français Anglais
Cette thèse, intitulée « Devenir un bon pauvre. Analyse genrée de la prise en charge des personnes sans domicile » interroge l’influence des représentations et des identités de genre dans l’intervention sociale auprès des personnes sans logement. L’objectif de recherche était double : il s’agissait, à partir essentiellement du travail des professionnels de l’intervention, d’une part de saisir les finalités de l’accompagnement social, et d’autre part d'analyser l’influence des rapports sociaux de sexe et des identités sociales de genre dans ce fort contexte d’hétéronomie sociale