Des machines et des hommes : masculinité hégémonique et modernité technologique dans le cinéma américain contemporain

Thèse de doctorat en Histoire du cinéma - Université de Zurich
Par Charles Antoine COURCOUX
Page personnelle
Sous la direction de Margrit Tröhler
Année de soutenance 2011

Publication

Des machines et des hommes. Masculinité et technologie dans le cinéma américain contemporain
Editeur : Georg
Année : 2017

Résumé

Français Anglais
Dave Bowman contre le superordinateur HAL ({2001, l’Odyssée de l’espace}), Luke Skywalker contre Darth Vader (la saga {Star Wars}), Neo contre la Matrice ({Matrix}) : depuis plus de 40 ans, le cinéma américain construit ses modèles de masculinité au prisme d’un rapport antagoniste à la modernité technologique. Or cet état de fait s’avère particulièrement paradoxal dans le cadre d’une institution aussi « technologique » que l’industrie hollywoodienne. Situé à la croisée des études filmiques et des études de genre ({gender studies}), cette recherche s’appuie sur une approche socio-historique du genre afin d’analyser la masculinité des héros du cinéma hollywoodien en tant que construction politique, narrative et esthétique. En examinant des films tels que{ Terminator}, {Rambo II}, {Gladiator, I},{ Robot}, {Alexandre},{ Le Prestige}, {Casino Royale} ou {2012}, cette thèse se propose de faire l’histoire de la masculinité américaine à l’ère postindustrielle et de montrer combien le cinéma états-unien forme alors un espace privilégié de restructuration imaginaire des masculinités dominantes dans leurs relations à la technologie.
Dave Bowman against the supercomputer HAL (2001, {Space Odyssey}), Luke Skywalker against Darth Vader (the {Star Wars} saga), Neo against the Matrix ({The Matrix}): for more than 40 years, American cinema has been building its models of hegemonic masculinity from the perspective of an antagonistic relationship to technological modernity. However, this situation is particularly paradoxical in the context of an institution as "technological" as the Hollywood industry. Situated at the crossroads of film and gender studies, this research uses a socio-historical approach to gender to analyse the masculinity of Hollywood film heroes as a political, narrative and aesthetic construct. By examining films such as {Terminator},{ Rambo II},{ Gladiator I}, {Robot},{ Alexandre},{ Le Prestige}, {Casino Royale} and {2012}, this thesis aims to contribute to the writing of the history of American masculinity in the post-industrial era and to show how American cinema forms a privileged space for imaginary restructuring of dominant masculinities in their relationships to technology.