Des carrières politiques sous contraintes de genre : le cas des élues en Bourgogne

Thèse de doctorat en Sociologie - Université de Bourgogne
Par Maud NAVARRE
Page personnelle
Sous la direction de Jean-Pierre SYLVESTRE
et la co-direction de Georges UBBIALI
Année de soutenance 2013
T.H. avec félicitations du jury à l’unanimité

Publication

Devenir élue. Genre et carrière politique
Editeur : Presses Universitaires de Rennes
Année : 2015

Résumé

Français Anglais
Cette recherche a pour objectif d’analyser l’évolution des rapports de genre au cours de l’exercice des mandats électifs. Il s’agit d’appréhender l’action socialisante des fonctions d’élu à travers la notion de carrière politique genrée. Dans un premier temps, nous présentons les injonctions reposant sur les femmes et les hommes qui candidatent à différentes élections locales. Pendant cette période d’initiation aux rôles politiques, les femmes incarnent le renouvellement tandis que les hommes symbolisent l’expérience. Ces représentations et pratiques genrées varient néanmoins suivant les configurations électorales. La deuxième partie s’intéresse aux processus de sélection des élus selon le genre et à leurs conséquences quant à l’investissement dans les responsabilités électives. Enfin, dans la troisième partie, nous montrons que, pour faire carrière, les femmes doivent concilier habilement les pratiques perçues comme masculines et féminines en politique.
This research concerns the advancement of gender roles and relationships during politician career. We analyze female and male politician socialization in three parts. First, election campaigns introduce to female or male role. They turn women to outsiders whereas men embody experienced politician. Then, selection leads women to lowly work. Finally, they try to highlight their position by claiming a female ethical code. However, to stay or improve their status, they must learn male behaviors too. Nevertheless, they do not wholly forgive female politician ethical code.
Mots clés
femme politique , politique