Démocratie sexuelle, sexualité et rapports sociaux : les représentations de la sexualité dans la presse

Thèse de doctorat en Sociologie - Université de Strasbourg
Par Patricia LEGOUGE
Année de soutenance 2013

Résumé

Français Anglais
L’analyse des représentations de la sexualité dans la presse magazine française depuis 1968 indique qu’elles sont un enjeu des rapports sociaux de sexe, de classe, de génération, de « race». Elles légitiment ces catégorisations ou sont au contraire des moyens de subversion. Produits de contextes sociohistoriques spécifiques, ces discours ne sont pas chargés des mêmes enjeux selon les lectorats visés. Ces représentations n’échappent pas à une stratégie de naturalisation différenciée des catégories. La presse magazine discourt régulièrement de pornographie. Cette médiatisation sert des objectifs divers selon les lectorats. Son traitement médiatique et universitaire exacerbe les stratégies de discours et de représentations de la sexualité. L’hypothèse d’un rapport social de sexualité est questionnée, instaurant une hiérarchisation entre straights et parias sexuels. Les représentations de la sexualité dans la presse magazine confirment l’hypothèse de la sexualité comme sphère privilégiée de classification et de hiérarchisation. Elle est aussi porteuse d’émancipation.
The analysis of the representations of sexuality in French printed press since 1968 shows they are an issue of social relations of sex, class, generation and race. They legitimize these categorizations or are on the contrary means of subversion. These discourses are products of social and historical specific contexts, they are charged with different issues according to the intended readership. These representations participate in a strategy of differentiated naturalization of categories. Printed press regularly talks about pornography. This media coverage serves different goals according to the readership. Academic and media handling of pornography exacerbates the discourses and sexual representation strategies. The hypothesis of a social relation of sexuality is questioned, establishing a hierarchy between “straights” and sexual pariahs. Representations of sexuality in printed press confirm the hypothesis of sexuality as a privileged sphere of classification and ranking. It is also an emancipation bearer.