SIEFAR

Société internationale d’études des femmes d’Ancien Régime

L’étude des conditions de vie, des actions, des oeuvres et de la pensée des femmes des périodes précédant la Révolution française a connu ces dernières décennies un essor considérable. Les travaux des chercheurs et chercheuses qui s’y consacrent sont toutefois souvent difficilement accessibles, voire inconnus des personnes qui auraient le plus besoin de les connaître (spécialistes, enseignant(e)s, étudiant(e)s), car dispersés dans de très nombreux ouvrages et revues, et non répertoriés dans une banque de données centralisée. Par ailleurs, les résultats de leurs recherches demeurent souvent confidentiels, par manque d’outils appropriés (traductions, éditions, livres à prix accessibles) permettant leur mise à la disposition du public intéressé.

La SIEFAR regroupe des chercheurs et chercheuses d’une vingtaine de nationalités, répartis sur plusieurs continents. Elle a pour vocation de rassembler toutes les personnes qui se reconnaissent dans ses objectifs, quels que soient leur statut professionnel, leur nationalité, leur sexe, leur degré d’implication dans le travail de recherche.