Laboratoire Recherches en psychopathologie ; nouveaux symptômes et lien social

Équipe d’Accueil 4050

Le Laboratoire « Recherches en psychopathologie : nouveaux symptômes et lien social » a été habilité comme Equipe d’Accueil (EA 4050) par le plan quadriennal 2006-2011. L’Equipe rassemblait, à l’orée du plan qui s’achève, trente enseignants-chercheurs issus de deux sites universitaires distincts : Rennes 2 et Poitiers, qui en ont constitué le socle fondateur, crée en 2004 par fusion de deux équipes antérieures (EA 2242 et 3810). D’autres universités ont depuis souhaité s’intégrer à l’EA 4050 et sont actuellement engagées dans des collaborations effectives : Brest (UBO), devenue désormais composante, et Angers. Enfin, plusieurs collègues de l’université de Nantes relèvent à titre individuel de l’EA. L’ensemble de cette dynamique permet à l’EA 4050 de s’inscrire pleinement dans le développement du RUOA (Réseau Universitaire Ouest Atlantique).

Les fondements épistémologiques de l’EA 4050 relèvent de la section 16 du CNU, dans sa spécialité « psychopathologie ». Sa spécificité tient à une thématique centrale : la psychopathologie clinique. L’exploration de cette thématique implique d’aborder d’autres registres thématiques proches et met en œuvre des collaborations qui font appel à différentes logiques institutionnelles et professionnelle, mobilisant plusieurs types de références conceptuelles clairement définies. De la sorte, l’EA 4050 permet le regroupement de spécialistes en psychopathologie qui combinent diverses modes d’approches et différents champs d’application, principalement les secteurs et problématiques médicales et psychiatriques ; les secteurs judiciaires, pénaux et pénitentiaires ; le champ socio-éducatif et clinique.

Pour développer ces recherches et en considérant l’extension géographique en cours, avec les contraintes qu’elle génère, la direction de l’EA 4050 a souhaité identifier deux éléments organisationnels et structuraux internes, en les combinant avec précision : d’une part des Composantes pérennes de l’équipe, qui sont distribuées par sites universitaires ; d’autre part des Programmes transversaux qui en assurent ls synergies. Instaurés en 2004, ces programmes fédérateurs des recherches réalisent les regroupements fonctionnels autour des thématiques en cours, et sont dits « transversaux » tant aux Composantes qu’aux différents sites de l’EA. À la date de ce contrat, six Programmes transversaux assurent les possibilités de collaborations : ils sont définis simultanément au regard des thématiques de travail engagées et des partenariats extérieurs déjà conclus (réponses aux appels d’offre, établissement de partenariat, investigations et travaux exploratoires, publications systématique des résultats, etc.).

Ces programmes transversaux, non pérennes et dont le nombre ainsi que la configuration sont en continuel devenir, améliorent la dynamique de l’équipe qui est désormais clairement structurée comme multi-site, et procède de la mise en oeuvre toujours renouvellée de collaborations ad hoc.

  • Direction : Laurent Ottavi