Institut Marcel Mauss (IMM)

Unité mixte de recherche CNRS 8178 de l’EHESS.

L’IMM étudie les mobilisations collectives, et plus largement à celle des différentes formes de critique sociale, et à la manière dont elles participent de changements importants au niveau des institutions. Il s’intéresse aux transformations qui affectent aujourd’hui ces formes de l’action collective, leurs modes de représentation, le langage qu’elles utilisent, et leur articulation avec les nouveaux modes de gouvernance.
En se plaçant sous la figure tutélaire de Marcel Mauss, l’IMM articule la science du droit (notamment l’histoire des droits comparés), les sciences du langage, la sociologie et l’anthropologie.
L’IMM est composé de quatre centres de recherche : le CEMS (Centre d’étude des mouvements sociaux), le CENJ (Centre d’études des normes juridiques – Yan Thomas), le LIAS (Linguistique, Anthropologique, Sociolinguistique) et le LIER (Laboratoire interdisciplinaire d’études sur les réflexivités).
Depuis la création de l’IMM, trois axes ont pris forme, qui permettent de tracer le cadre dans lequel se déploient les recherches que chaque centre porte en propre, en même temps qu’ils alimentent les thèmes transversaux qui donnent à l’Institut en tant que tel une visibilité de plus en plus forte et une existence de plus en plus intégrée. Sans cesser d’être une fédération, l’IMM a acquis au cours des quatre dernières années une identité bien marquée, qui n’est pas imputable à une unité de méthode, mais plutôt à la circonscription d’une espace de problèmes autour desquels gravitent les travaux des divers chercheurs, quel que soit leur appartenance disciplinaires ou leur manière de prolonger tel ou tel paradigme interprétatif.

Ces axes sont les suivants :
Espace public, pratiques et réflexivités
Cognition, langage et production des formes symboliques
La normativité sociale et ses variations historiques et anthropologiques

Correspondante : Geneviève PRUVOST

Site de l’Institut Marcel Mauss