Centre d’Histoire des Sociétés, des Sciences et des Conflits (EA 4289)

Thèmes de recherche

Histoire des sociétés privées et publiques dans l’Europe moderne et contemporaine
Responsable : Scarlett Beauvalet

Cet axe de recherche, qui privilégie l’histoire sociale, se veut néanmoins suffisamment large pour s’ouvrir à l’étude des représentations et du genre. En ce qui concerne l’histoire moderne, l’accent est plutôt mis sur l’histoire de la famille et des femmes à partir de sources diverses telles que la démographie, les archives judiciaires et notariales, les écrits du for privé. Si la France constitue l’un des principaux champs d’étude, l’observation est élargie à l’Europe et aux sociétés coloniales. L’étude des élites gaullistes et de la violence parlementaire est un axe fort de l’histoire contemporaine. Les sociétés privées, et notamment la question des enfants, sont également envisagées. De la même manière qu’en histoire moderne, l’échantillon des sources retenues se veut le plus large possible, de même que le cadre géographique.

Histoire des sciences et de la médecine, expérimentation, éthiques et normes dans le champ médical (XVIe-XXIe siècles)
Responsable : Jean-Claude Dupont

Outre les recherches sur les traumatismes de la guerre, l’axe « histoire des sciences et de la médecine » s’articule autour de plusieurs thématiques, parmi lesquelles :
- l’histoire des institutions hospitalières abordée du point de vue du patrimoine. L’histoire du patrimoine hospitalier stimule la recherche dans un champ élargi et décloisonné de disciplines (histoire des hôpitaux, du droit, de l’art, urbanisme, anthropologie…), ce qui est utile à une meilleure appréhension de l’espace hospitalier et de ses mutations en Europe.
- les questions de la transplantation. Les transplantations soulèvent de nombreuses questions, aussi bien en histoire de la civilisation qu’en histoire des sciences, par exemple la question des gestes de manipulation des organismes vivants en vue d’effets alimentaires ou esthétiques.
- l’histoire de l’imagerie et du diagnostic médical. L’enquête sur l’imagerie médicale qui aborde un chapitre important de l’histoire de la biophysique, du génie médical et de l’instrumentation, est aussi utile pour mieux cerner les problèmes épistémologiques et évaluer les conséquences liées à la prégnance de l’image dans la médecine contemporaine.
- l’histoire des thérapeutiques. L’accent est mis sur l’histoire du médicament en tant qu’objet scientifique et plus généralement sur les théories du remède.

Conflits et populations en guerre aux XVIe-XXIe siècles
Responsable : Philippe Nivet

Les liens qu’a pu nouer, depuis plus de 20 ans, le Centre d’histoire avec l’Historial de la Grande Guerre de Péronne a fait de la Première Guerre mondiale un des axes de recherche privilégiés du CHSSC. Trois des chercheurs actuellement en poste en sont spécialistes. Mais la réflexion sur le « phénomène guerrier » (pour reprendre le titre du master adossé au Centre) porte sur l’ensemble des périodes contemporaine et moderne (en particulier les conflits du XVIe siècle) et ne se prive pas de comparaisons avec l’histoire des conflits aux périodes médiévale et ancienne, comme le montrent les différents colloques organisés, d’abord sur la Picardie et la guerre, puis sur des thématiques dépassant le cadre régional. Ces recherches sur le phénomène guerrier s’appuient sur une approche transdisciplinaire, à l’image de la composition du CHSSC.

Directeur : Philippe NIVET

Le site de l’unité.