Séminaire Genre, Médias et Communication

Publié le 4 avril par Equipe GIS IdG

Le vendredi 8 avril 2016, de 16h à 18h,
Interventions de Patrick Farges (Université Sorbonne Nouvelle, Laboratoire CEREG – EA4223) et Anne Isabelle François (Université Sorbonne Nouvelle, Laboratoire CERC – EA172) pour une présentation de l’ouvrage Marges du masculins : exotisation, déplacements, recentrements, dirigé par Maxime Cervulle, Patrick Farges et Anne Isabelle François (L’Harmattan, 2015, collection « Identités, genres, sexualités »), dans le cadre du séminaire Genre, Médias et Communication, organisé par les équipes EPIN du laboratoire COSTECH (UTC) et MCPN du laboratoire CIM (Sorbonne Nouvelle).

Attention, la séance du vendredi 8 avril 2016, 16h-18h, aura lieu à l’IMI, salle De Vinci, 2e étage, 62 bd Sébastopol, 75003 Paris.

Présentation de l’ouvrage Marges du masculins : exotisation, déplacements, recentrements, dirigé par Maxime Cervulle, Patrick Farges et Anne Isabelle François (L’Harmattan, 2015, collection « Identités, genres, sexualités »),

À l’occasion de la parution de Marges du masculin. Exotisation, déplacements, recentrements (2015), nous proposons de revenir sur les enjeux de l’ouvrage et sa genèse : nous préciserons son positionnement au sein des recherches actuelles sur les masculinités ainsi que les problématiques de la représentation en fonction du support de médiation, des contextes culturels et historiques. Nous reviendrons également sur quelques-uns des chapitres de l’ouvrage.

Prochaines séances :

Vendredi 17 juin, 14h-18h, ISCC, 20 rue Berbier-du-Mets, 75013 Paris

Marion Coville (Paris 1 - Panthéon Sorbonne, Institut Acte) sur Genre et jeux vidéos, dans le cadre d’une journée d’études conjointe GMC et ENEID (projet ANR sur les Éternités Numériques), Mort, genre et jeux vidéo. Programme à venir.

Présentation des objectifs du séminaire :

Le séminaire Genre, médias et communication présente une série de travaux s’attachant à la question du genre dans la communication et les médias. Des dispositifs d’écriture numérique aux représentations médiatiques en passant par les discours institutionnels, le genre est l’un des rapports sociaux qui organise le monde social et les pratiques au même titre que la classe sociale ou la catégorisation ethnoraciale. Aussi ce séminaire se propose-t-il d’ouvrir un espace de discussion autour des dimensions identitaires et performatives du genre, des modèles de masculinité et de féminité promus et négociés dans les médias et de la sexuation des usages médiatiques. L’objectif est de décrypter les modalités de la représentation et de l’expression du genre, à travers l’analyse des modes de catégorisation, des performances et des traces (ou de l’absence de traces) corporelles dans différents dispositifs médiatiques (web, presse, télévision, cinéma). Deux dimensions connexes seront abordées lors des séances. Avec la médiatisation des controverses sur le mariage pour tous, la parentalité, la parité ou encore le port du voile à l’école se dessine une articulation du genre avec les variables de la sexualité, de la race, de la religion, etc., qu’il nous paraît nécessaire d’explorer. Par ailleurs, il nous semble pertinent d’appréhender les modalités de représentation et les formes d’expression du genre selon les différents médias, reposant sur des dispositifs de médiation qui n’accordent pas la même place à la corporalité. L’attention sera également portée aux outils et méthodes spécifiques à l’analyse du genre dans les médias (analyse linguistique, analyse de discours, analyse sémiotique, analyse sociologique des représentations). Seront privilégiées les approches qui convoquent les sciences de l’information et de la communication ainsi que les disciplines voisines (histoire, cultural studies, sociologie, sciences politiques, psychologie).