Héroïnes transgressives dans la culture ferraraise (1505-1534)

Séminaire GeFem

Publié le 22 février par Equipe GIS IdG

Organisé par Karine Lambert
Jeudi 25 février 2016

de 15h à 17h
MMSH Aix-en-Provence salle de cours n°8

Les personnages féminins de l’Orlando furioso de Ludovico Ariosto semblent souvent en miroir des créations des artistes travaillant pour la cour de Ferrare. Leur liberté face au moralisme chrétien régnant autorise une satire des moeurs et codes contemporains : les références à l’Antiquité ou à un Moyen Âge héroïque fantasmé permettent d’évoquer des figures féminines dont les attitudes et actions en sont exemptées. Des héroïnes
défiant les hommes au combat, agissant de leur propre chef et selon leurs valeurs personnelles, parcourent souvent seules le monde, répondent aux images arcadiennes ou bachiques, magiciennes et beautés impudiques des peintres d’une cour hautement originale.

Karine LAMBERT Université de Nice-Telemme- GeFeM
- Présentation

Martine VASSELIN, AMU-CNRS-LA3M
- Littérature et arts visuels comme stratégies émancipatrices à la cour de Ferrare sous Alfonso 1er d’Este (1505-1534) : Les héroïnes transgressives de l’Arioste et de Dosso Dossi

Accès MMSH
Depuis le centre-ville,
bus ligne 8, arrêt Pablo Picasso

www.mmsh.univ-aixw.fr/