Genre, génération, ethnicité

Séminaire

Publié le 16 novembre 2015 par Equipe GIS IdG

Genre, génération, ethnicité

  • Sandrine Bretonnière, contrat postdoctoral à l’EHESS ( CADIS )
  • Giulia Fabbiano, contrat postdoctoral à l’EHESS ( CADIS )
  • Alexandra Poli, chargée de recherche au CNRS ( CADIS )

1er, 3e et 5e mardis du mois de 15 h à 17 h (Bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 5 janvier 2016 au 21 juin 2016. Voir détail des salles dans le descriptif

  • 5 et 19 janvier, 2 et 16 février et 1er mars : salle 1, RdC
  • 15 mars : salle Jean-Pierre Vernant, 8e étage
  • 29 mars : salle 3, RdC
  • 5 avril : salle 015, RdC
  • 3, 17 et 31 mai, 7 et 21 juin : salle 2, RdC

Nous poursuivrons la réflexion engagée depuis 2010 sur les phénomènes migratoires en tant que champ façonné par l’articulation entre des logiques normatives - locales, nationales et globales – et les compositions subjectives que les acteurs ne cessent de réajuster, en nous concentrant cette année sur la dimension corporelle du migrant. Le corps migrant peut constituer le lieu où se jouent et se rencontrent relations de pouvoir et pratiques de résistance. En ce qu’il renvoie à plusieurs dimensions et qu’il transgresse notamment le cadre national, le corps migrant est un corps frontière. Il donne à voir et questionne les assignations normatives qui traversent les rapports sociaux ou interpersonnels et aboutissent à une mise en cause de la personne elle-même. Le corps migrant se définit également comme espace de lutte et de subjectivation, se confrontant à des logiques institutionnelles de plus en plus globales. Ce séminaire propose d’explorer la manière dont les dimensions du genre, de l’ethnicité et de la génération balisent le corps migrant à partir de trois axes de travail : le corps migrant au prisme de la santé, de la maladie et des questions sanitaires (santé publique et ordre institutionnel, médecine transnationale) ; le corps migrant confronté aux imaginaires post-coloniaux sur les deux rives de la Méditerranée ; le corps migrant face aux discriminations dans différents espaces sociaux et nationaux. Ces trois axes de travail seront abordés de manière croisée dans la perspective d’une analyse des mobilités contemporaines ainsi que de leurs figures, sur la base d’une lecture critique de textes et de discussions avec des intervenants extérieurs.

Mots-clés : Anthropologie, Discrimination, Ethnicité, Genre, Migration(s), Post-coloniales (études), Santé, Sociologie,