Genre, femmes, Méditerranée

Genre, normes, transgressions

Publié le 1er décembre 2015 par Equipe GIS IdG

Genre, femmes, Méditerranée Genre, normes, transgressions

Résumé
L’étude des marginalités permet de repérer les marges et les failles des systèmes normatifs. Celles-ci offrent la possibilité de contourner le carcan des règles instituées et produisent des figures genrées et incarnées de la transgression qui n’en sont pas moins des « figures de la norme » si l’on tient compte des interactions avec l’entourage et des solidarités en jeu. De ce fait, la norme nécessite une attention renouvelée qui ne se contente pas de la définir comme oppressante, mais qui prenne aussi en compte son utilisation dans les trajectoires individuelles et collectives.

Argumentaire
L’étude des marginalités permet de repérer les marges et les failles des systèmes normatifs. Celles-ci offrent la possibilité de contourner le carcan des règles instituées et produisent des figures genrées et incarnées de la transgression qui n’en sont pas moins des « figures de la norme » si l’on tient compte des interactions avec l’entourage et des solidarités en jeu. De ce fait, la norme nécessite une attention renouvelée qui ne se contente pas de la définir comme oppressante, mais qui prenne aussi en compte son utilisation dans les trajectoires individuelles et collectives.Nous nous attacherons ainsi à comprendre la combinaison des différents registres de normes et les pratiques transgressives, les discours qui les qualifient et leurs représentations en posant la question des trajectoires personnelles et collectives, des parcours, des mobiles, de l’inscription de ces pratiques dans des stratégies occasionnelles/ durables. Dans cette perspective, il sera utile d’interroger les reconfigurations des normes de genre éventuellement induites par ces pratiques individuelles et / ou collectives transgressives.

Voir le site du séminaire avec le programme complet