Revue Lumières (n°23 et 24)

Publié le 29 mars par Equipe GIS IdG

Les deux derniers numéros de la revue Lumières (n°23 et 24) éditée par les Presses universitaires de Bordeaux sont consacrés aux femmes du XVIIIe siècle.

Cette revue existe en format papier (abonnement ou vente au numéro chez votre libraire habituel) ou en format pdf en vente uniquement sur ls site des PUB.

N°23 : La cause des femmes au XVIIIe siècle

sous la direction de Dominique Picco et Marie-Lise Paoli

Ce numéro de Lumières ne se propose pas de présenter une collection de portraits de femmes du XVIIIe siècle sous forme de biographies ou de portraits de groupes sociaux ou intellectuels dans l’ensemble de l’Europe des Lumières, dans un pays ou une région spécifique, mais de montrer en quoi ce siècle a constitué un moment particulier dans l’évolution de la réflexion sur la situation des Européennes. Des textes de toute nature – roman, libelles, traités, écrits du for privé – mais aussi des images émanant d’hommes et de femmes, portent en effet en eux les éléments d’une critique de la condition des femmes, voire d’une dynamique d’émancipation, révélant une prise de conscience neuve. Nombre de ces textes suggèrent une réflexion sur la notion de genre : les différences entre hommes et femmes sont souvent pressenties comme un conditionnement social et non plus comme une donnée biologique ou comme un invariant de la "nature " féminine.

  • Dominique Picco, Introduction
  • Florence BOULERIE, La fille Salmon, victime des abus de l’Ancien régime, icône de la vertu féminine
  • Marie-Lise Paoli, Les mots et les choses dans « A vindication of the rights of women » de Mary Wollstonecraft
  • Rémy DUTHILLE, Une défense précoce de Mary Wollstonecraft : "Des droits des femmes" (1795) de Thomas Starling Norgate. Inédit anglais + édition critique avec traduction en français
  • Wafa ELLOUMI NASRI, Marie-Jeanne Riccoboni, une écriture de la révolte
  • Éric GATEFIN, L’image de la femme entre récit sentimental et récit d’émigration chez Sénac de Meilhan
  • Laure HENNEQUIN-LECOMTE, « Les femmes ne représentent-elles pas la moitié du genre humain ? » : les réponses antagonistes de deux diaristes et amies, Octavie de Berckheim et Annette de Gérando pendant la Révolution française
  • Jean MONDOT, « De l’amélioration civile des femmes », l’anthropologie des Lumières et l’émancipation féminine

N°24 : La condition des femmes dans l’Europe du XVIIIe siècle

sous la direction de Dominique Picco et Marie-Lise Paoli

Dominique Picco, Introduction
Dans la continuité du numéro précédent consacré à la cause des femmes, ce nouveau volume de Lumières se propose de revenir sur les réalités et les représentations de la condition des femmes dans l’Europe du XVIIIe siècle. Même si le statut le plus fréquent des femmes demeure alors le mariage, certain-e-s sont très critiques sur la situation des épouses tandis que d’autres réfléchissent à l’alternative possible que constitue le célibat. En matière d’éducation des filles, si la postérité a surtout retenue les propositions de Jean-Jacques Rousseau pour faire de Sophie la compagne soumise d’Émile, d’autres envisagent qu’une instruction différente pourrait transformer totalement la situation des femmes dans la société. Si peu de compétences professionnelles sont alors reconnues aux femmes, certaines revendiquent la reconnaissance de celles-ci non seulement en littérature mais aussi en obstétrique.

  • Cécile CAVILLAC, Les désarrois d’Émilie de Montbrillant
  • Adeline GARGAM, Paroles de sages-femmes. Réflexions sur la condition des femmes en obstétrique dans la France des Lumières
  • Eve-Marie LAMPRON, « Nous sommes capables de n’importe quelle entreprise » : les femmes de lettres françaises et italiennes, de l’exception à l’émulation (1770-1800)
  • Guyonne LEDUC, Mariage-soumission ou célibat éclairé, l’alternative de Mary Astell ?
  • Dominique MARON, Critique de la condition sociale des femmes dans les romans de Jane Austen
  • Elise PAVY, « Ainsi faites de moi tout ce qu’il vous plaira, pourvu que je m’instruise » : Diderot et l’éducation des femmes.
  • Dagmar PICHOVÁ, Émilie du Châtelet : Devenir femme de lettres
  • Laurence SIEUZAC, Marivaux champion des dames : La cause des femmes dans l’œuvre de Marivaux