Les sciences et le genre. Déjouer l’androcentrisme

Anne-Marie Devreux (dir.)

Publié le 23 août par Equipe GIS IdG

Soucieuses d’objectivité, les sciences exactes, expérimentales ou technologiques n’en sont pas moins imprégnées de stéréotypes sur les différences et hiérarchies entre hommes et femmes, masculin et féminin ou mâles et femelles. Trop souvent leurs généralisations découlent d’un point de vue spécifique masculin ignoré comme tel. En réunissant des spécialistes de disciplines variées, ce livre invite à réfléchir sur l’apport d’un concept issu des sciences humaines et sociales aux autres sciences.

Anne-Marie Devreux a dirigé, le « Réseau Thématique Pluridisciplinaire (RTP) Etudes Genre » avec la biologiste Françoise Moos. Créé en 2010 à l’initiative de l’INSHS pour une durée de 3 ans et soutenu depuis par l’INSB (sciences biologiques), l’INEE (Ecologie-Environnement) et la Mission pour la Place des Femmes au CNRS (MPDF), ce RTP du CNRS a eu pour objectif d’évaluer les possibilités de la recherche française en matière d’interdisciplinarité des recherches prenant en compte le genre, avec et au-delà des SHS. Anne-Marie Devreux est par ailleurs spécialiste de la sociologie des rapports sociaux de sexe qu’elle a contribué à fonder en France.

Plus d’informations : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4181