Le sport fait mâle

La fabrique des filles et des garçons dans les cités

Publié le 31 mai par Equipe GIS IdG

Carine Guérandel

Un livre qui traite des relations entre les filles et les garçons de cités dans les situations sportives, analyse les pratiques professionnelles des encadrants et étudie les effets sur le terrain d’une politique d’insertion.

Comment le sport a-t-il été utilisé comme outil d’intégration auprès des jeunes des cités ? Quels en sont les enjeux et les effets ? Comment mobiliser le sport pour construire la mixité et penser l’égalité entre les sexes ?

Dès le début des années 1980, dans un contexte marqué par des phénomènes de violences urbaines, les pouvoirs publics encouragent les actions de prévention et d’insertion par le sport à destination des jeunes garçons des quartiers populaires urbains. Considéré comme « naturellement » éducatif et pacificateur, le sport apparaît en effet comme un moyen de lutter contre cette nouvelle délinquance masculine. Les années 2000 marquent le début de la promotion de la pratique sportive des « filles des cités ».
Dans cet ouvrage, Carine Guérandel étudie les enjeux et les effets de l’engagement sportif des adolescents dans les quartiers populaires urbains, en portant une attention spécifique aux inégalités entre les sexes. En observant des contextes de pratique variés, et grâce à des entretiens avec des jeunes pratiquants et leurs encadrants, l’auteure revisite le mythe du sport intégrateur. Selon les situations, le sport renforce, normalise ou atténue les inégalités entre les filles et les garçons. S’il peut générer de la violence et de l’exclusion, il donne aussi la possibilité de vivre des expériences corporelles ou relationnelles différentes de celles du quotidien. L’ouvrage montre ainsi que pour penser l’égalité, il ne suffit pas de mettre ensemble des filles et des garçons, il faut organiser la mixité.

Les + de l’ouvrage
• Un ouvrage original qui revisite le mythe du sport intégrateur en se focalisant sur la question de la mixité et de l’égalité entre les sexes dans les cités
• De nombreux entretiens et observations de terrain
• Étude des effets sur le terrain d’une politique d’insertion
• Un outil pour tous les encadrants, une prise de conscience sur les effets de leurs pratiques

Pour qui ?
Les enseignants et étudiants, tous niveaux, des filières STAPS, des formations "Carrières sociales", des parcours Sociologie ou Sciences de l’éducation. Les étudiants préparant le CAPEPS ou l’agrégation d’Éducation physique et sportive. Les stagiaires de l’ENPJJ (Éducation nationale de la protection judiciaire de la jeunesse).
Tous les acteurs du monde sportif et socioculturel (responsables politiques et institutionnels, éducateurs, entraîneurs, animateurs socioculturels, etc.)

L’auteur :
Carine Guérandel est maître de conférence à l’IUT "Carrières sociales" de l’université de Lille. Elle est membre du laboratoire CeRIES (Centre de Recherches Individus Epreuves et Sociétés, EA 3589). Elle a publié de nombreux articles sur le sport et la mixité.