L’insurrection permanente d’une pensée discontinue

Publié le 8 juin par Soifia

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 390 p.
Disponibilité : en librairie
Prix : 23,00 €

Résumé
Ce volume retrace les moments les plus saillants du parcours intellectuel et politique de Françoise Rollin : du rapport avec Maurice Blanchot qui a profondément marqué sa conception de l’écriture comme mouvement perpétuel à celui avec Hannah Arendt dont, lors des années 1980, elle a introduit en France une interprétation libertaire. Il s’agit de rapports qui s’inscrivent dans l’engagement féministe de Françoise Collin, notamment à travers l’aventure des Cahiers du Grif, depuis le premier numéro publié à Bruxelles en 1973 jusqu’au dernier publié à Paris en 1997.

Sommaire
« Écrire/Agir sans que le mot fin soit jamais prononcé ». Analyse de l’écriture littéraire et philosophique dans l’œuvre de Françoise Collin
- Écriture comme praxis. Textualité entre philosophie et littérature, l’impossibilité de l’UnNégation, négatif et négativité
- Écriture, langage et corps. Digression sur langage et corps chez Merleau-Ponty
- Entre « l’entretien infini » et le « dialogue pluriel » : la résistance à l’Un

Le féminisme est praxis. Symbolique, enjeux, redéfinitions, recompositions, expérimentations dans le parcours de Françoise Collin
- Les Cahiers du Grif : genèse, fonctionnement, thématiques, évolution
- Du « ceci (n’) est (pas) mon corps », « le corps se rebiffe » au « mon corps est à moi »Le privé est politique ?
- Langage-langue. Écriture féminine et écriture féministe
- Un enfant si je veux/L’enfant que je veux ? Maternité et génération de 1970 à 2010
- De l’institution à l’insurrection : le mouvement féministe, les études féministes, les études de genre
- Le rapport à Simone de Beauvoir : Le deuxième sexe, la douleur, la psychanalyse
- Féminisme matérialiste. Pensée de la différence sexuelle Post-modernisme, Queer theory Pour une praxis du différend des sexes

Le retour à la singularité : Françoise Collin lectrice de Hannah Arendt
- La réception libertaire de Hannah Arendt
- N’être, natalité et pluralité
- Singularité – commencement – écriture
- Pour une politique post-démocratique
- Le commun et le nous
- Problématisation des catégories de privé et politique
- Tragédie et résistance dans l’interprétation arendtienne du jugement kantien
- Subjectivité marginale et subversive : le paria entre philosophie et politique