Foucault, l’Antiquité, la sexualité

Publié le 15 février par Equipe GIS IdG

Publication de l’ouvrage collectif

Sandra Boehringer et Daniele Lorenzini (dir.)

Foucault, l’Antiquité, la sexualité

Kimé, 2016

Argument.
La sexualité est l’un des derniers grands chantiers ouverts par Michel Foucault. L’Histoire de la sexualité est une entreprise immense, qui marqua profondément le champ des sciences humaines : dans les deux volumes portant sur l’Antiquité, Foucault allait proposer de nouveaux epistemai aux spécialistes pour aborder les sociétés grecque et romaine, et un nouveau cadre pour penser l’érotisme et le processus par lequel l’individu est amené à se reconnaître comme sujet de son désir et de sa propre existence. Qu’en est-il trente ans après ? Dans cet ouvrage, il s’agit de comprendre comment les analyses de Foucault sur la sexualité et l’Antiquité ont infléchi les réflexions des chercheur-e-s et des intellectuel-le-s dans les domaines nombreux que sont l’éthique, les études de genre, la philosophie, l’histoire, l’anthropologie, la politique et la psychanalyse.Sandra Boehringer et Daniele Lorenzini (dir.), Foucault, l’Antiquité, la sexualité, Paris, Kimé, 2016.

Ont contribué à ce volume
 : Jean Allouch, Thamy Ayouch, Sandra Boehringer, Claude Calame, Frédéric Gros, Daniele Lorenzini, Kirk Ormand, Olivier Renaut, Arianna Sforzini.