Marges du masculin.

Exotisation, déplacements, recentrements

Publié le 2 novembre 2015 par Equipe GIS IdG

Marges du masculin. Exotisation, déplacements, recentrements.

- Ouvrage collectif dirigé par Maxime Cervulle, Patrick Farges, Anne Isabelle François
- Vient de paraître dans la collection « Identités, genres, sexualités » des éditions L’Harmattan.

Présentation
Donner à voir sous un jour nouveau les représentations de la masculinité, ce prétendu neutre invisible qui n’est que récemment sorti d’une ombre construite et longtemps soigneusement entretenue : tel est le projet de cet ouvrage. La question du regard et des dispositifs de visibilité sert ici de fil rouge à l’étude de textes filmiques, télévisuels et littéraires où apparaissent des formes de masculinités en marge, qu’elles soient rendues .. exotiques " ou qu’elles marquent un déplacement face au modèle hégémonique du masculin. Au croisement des études cinématographiques, de la littérature comparée et des études de genre, l’ouvrage interroge dans une perspective interdisciplinaire et intersectionnelle les processus de décentrements et de recentrements de la masculinité qui se déploient au cœur de la fiction. Des travestissements de Marlène Dietrich à l’altérisation sexuelle du Juif dans les nouvelles d’Oskar Panizza, du trouble dans la masculinité des vampires de True Blood à celle des " hommes de papier .. qui peuplent les romans de Mathieu Riboulet, ce volume s’attache à exposer les corps et corpus masculins pour les soumettre à un examen critique : " Circulez,il y a à voir ...

Avec des contributions de : Bernard Banoun, Maxime Cervulle, Marguerite Chabrol, Charles-Antoine Courcoux, Patrick Farges, Anne Isabelle François, Arnon Hampe, Pierre-Olivier Toulza.

Maxime Cervulle est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis et membre du Centre d’études sur les médias, les technologies et l’internaliona/isation (EA 3388 - CEMTI).

Patrick Farges est maitre de conférences en études germaniques à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 et membre du Centre d’études et de recherches sur l’espace germanophone (EA 4223 - CEREG).

Anne Isabelle François est maitre de conférences en littérature comparée à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 et membre du Centre d’Études et de Recherches Comparatistes (EA 172 - CERC).