Ils m’ont haï sans raison - de la chasse aux sorcières à la Terreur

Publié le 23 octobre 2015 par Equipe GIS IdG

Ils m’ont haï sans raison - de la chasse aux sorcières à la Terreur

Jacob Rogozinski,
Editions du Cerf, 2015

Centré sur la chasse aux sorcières des XV°-XVII° siècles, persécution de masse en grande partie oubliée et refoulée par l’histoire officielle, ce livre analyse dans sa première partie les techniques mises en œuvre pour désigner ses cibles et les anéantir, notamment la recherche du "stigmate diabolique", l’aveu de la "vérité" extorqué par la torture et la constitution d’un Ennemi absolu à travers certains schèmes, comme la "théorie du complot" ou la figure de Satan. L’auteur s’interroge sur la "féminisation" progressive de la cible qui a conduit le dispositif à se focaliser presque entièrement sur les femmes à partir de la fin du XV° siècle. Il repère l’une des origines de la chasse aux sorcières dans l’angoisse d’un "monde renversé" que les soulèvements populaires suscitent dans les classes dominantes. La seconde partie du livre élargit l’enquête à d’autres phénomènes, comme l’extermination des lépreux au Moyen Âge et la Terreur révolutionnaire, afin d’esquisser une théorie généalogique des dispositifs d’exclusion et de persécution.