Genre, Révolution, Transgressions.

Etudes offertes à Martine Lapied

Publié le 20 octobre 2015 par Equipe GIS IdG

Genre, Révolution, Transgressions. Etudes offertes à Martine Lapied.


Résumé

Le présent volume rassemble des articles relevant des études de genre ancrées dans le champ de l’histoire, de la littérature, de la philosophie, de l’histoire de l’art, de la sociologie. Les contributeur-trice-s ont tenu à souligner par leur participation l’apport essentiel des recherches conduites par ou sous la direction de Martine Lapied à la discipline historique. Plus précisément, cette dernière a développé trois axes thématiques. le premier est occupé par la révolution française observée sur le terrain de la Provence et du Comtat venaissin. Le deuxième ouvre sur une histoire désormais bien ancrée dans la recherche de langue française : l’histoire des femmes et du genre. Les études sur le genre irriguent depuis plusieurs années les travaux sur les instances de socialisation et de politisation où se manifestent prioritairement des formes historiques de domination. Qui plus est, au titre d’une critique permanente de la pensée essentialiste sur la différence hommes/femmes, la recherche en sciences humaines et sociales élargit sans cesse le champ de la compréhension des rapports sociaux. enfin, le troisième axe est celui des représentations par l’attention – originale en histoire – portée à la scène lyrique de l’opéra à l’époque romantique. Embrassant l’espace euroméditerranéen et inscrits dans le temps long, les divers chapitres de l’ouvrage, en résonance avec ces thématiques, sont regroupés en trois axes : l’esprit des lumières et de la révolution ; Créer, inventer, transgresser ; Femmes dans la Cité.