Alimentation, arme du genre

Journal des anthropologues

Publié le 27 juillet 2015 par Equipe GIS IdG

Français
Qui contrôle l’alimentation possède un moyen de coercition politique. L’assignation des femmes au travail alimentaire sous-entend-elle que les femmes contrôlent la nourriture et mangent à leur faim ? Les quelques recherches qui ont croisé études sur le genre et études sur l’alimentation montrent le contraire. Ce numéro questionne l’alimentation comme espace majeur de construction du genre à travers la division du travail, la consommation et le façonnage des corps. Les enquêtes de terrain sociologiques et anthropologiques réunies ici décrivent la différenciation sociale à l’oeuvre. Elles mettent en évidence la réalité d’un ordre alimentaire genré aux multiples masques.

English
Food control is a means of political coercion. Does women’s assignation to food work imply that they control food and eat to their fill ? The few researches that have connected gender studies and food studies show the opposite. This issue questions food as a major location of gender production, through work division, consumption and body shaping.
The sociological and anthropological studies gathered here describe social differentiation in the making. They highlight the reality of a gendered food order that holds multiple masks.

Téléchargez ci-dessous la présentation complète du numéro 140-141/2015

PDF - 175.2 ko
journal des anthropologues 140-141/2015