Les montagnes médiatiques : des histoires de corps et de genres

Publié le 31 mai par Equipe GIS IdG

Dans le cadre du Colloque International « La montagne, territoire d’innovation »
Du 13/05/2016 à 27/06/2016 qui aura lieu à Grenoble,

Une session sera dédiée aux études de genre

Les montagnes médiatiques : des histoires de corps et de genres

Cité des Territoires - Université Grenoble-Alpes Du 11/01/2017 au 13/01/2017

Les montagnes sont exposées à des transformations importantes depuis le début du 20ème siècle : désindustrialisation, tertiarisation de l’économie, mutations des activités et pratiques de loisirs, questions environnementales, de mobilités, contrecoup de la métropolisation.

Ses enjeux sont constitutifs d’un vécu mais également d’une montagne scénarisée par l’intermédiaire de récits, d’images, de cartes postales, des films, de reportages dans une presse, relayée par les médias électroniques à partir des années 1950, friand des symboliques portées par ces territoires. Dans les multiples images diffusées, certaines incarnent plus que d’autres des corps en situations d’innovation, de performance mais aussi de traditions.

Les modes de déplacements, les rapports aux autres comme les représentations de l’altérité, les formes d’autorités (politiques, morales, etc.) connaissent des transformations et mettent en scène des tensions autour de la construction sociale des identités sexuées.

Au travers de ces corps à la fois fixes et mobiles, nombre de codifications de genres circulent et impactent la perception des usages, des vécus, des possibles sur/dans ces espaces. Ainsi plusieurs espaces de représentations de l’innovation coexistent. Quand elles sont portées par des femmes sportives, artistes, créatrices d’activités ou/et élu(e)s, elles montrent une image conquérante du rôle des femmes en montagne. De manière inversée, les femmes peuvent aussi véhiculées un conservatoire de traditions spécifique aux sociétés de montagne. La figure de la masculinité (Connel, 1996) est également construite par l’intermédiaire des modes de représentations de la vie montagnarde.

Si le bucheron renvoie aux stéréotypes, le skieur élégant mais combatif face aux dangers de la déclivité structure les imaginaires des urbains qui constituent souvent la cible des émetteurs médiatiques. Les modalités de l’investissement saisonnier de ces corps, conduisent à mettre en scène le plaisir tout en gommant l’écosystème contrasté conduisant à sa satisfaction : augmentation de la prostitution, précarisation des populations, accidentologie (blessures), conflits identitaires, discriminations, violence… Nombre de problématiques sont ainsi passées sous silence par les médias, montrant rarement des images plus vulnérables des corps en montagne. Seuls les articles dans la presse régionale en témoignent.

Cette session a ainsi pour objectif principal de cerner de manière pluridisciplinaire et comparée, l’élaboration médiatique de ces représentations des corps et des genres et d’appréhender les points aveugles présents dans les corpus issus des médias. Elle vise en particulier à solliciter des analyses genrées de corpus médiatiques sur les montagnes en Europe et au niveau international (Amérique du Nord).

Responsables de session
- Louargant Sophie et Attali Michaël

Voir le site : http://www.labexitem.fr/projet/les-montagnes-mediatiques-des-histoires-de-corps-et-de-genres