Corps et test de féminité : Sport hors jeu ou non ?

Publié le 22 novembre par Equipe GIS IdG

Corps et test de féminité : Sport hors jeu ou non ?

Mercredi 23 Novembre 2016 de 14h à 16h en salle 2 de l’UFR

Animée par Philippe Liotard
avec la participation d’Anaïs Bohuon et Aurélie Olivesi

L’organisation du sport fédéral repose sur une ségrégation règlementaire selon l’âge, le sexe, le niveau… ce qui entraine la mise en place de catégories étanches de pratiquants. Parmi elles, la catégorie de sexe est sans doute celle qui paraît la moins discutable. Pourtant, dans l’histoire des sports, la recherche de performance s’est accompagnée d’une volonté d’éliminer les sportifs considérés comme tricheurs, « amateurs marrons », « dopés » et « fausses femmes ». Même si les « tests de féminité » sont désormais obsolètes, l’émergence de sportives masculines (et performantes) a relancé le débat alimenté désormais par une vigilance éthique et des données scientifiques nouvelles.