Mutante/Vampire autour des oeuvres de Virginie Despentes et Paul Beatriz Preciado

Publié le 17 novembre par Lola Gonzalez

Colloque organisé par Eugénie Péron-Douté, Masterante au Département de genre à l’Université Paris 8, avec le soutien du LEGS.

Programme

Mercredi 14 Décembre 2016

09h15-10h : Accueil des participant.e.s
10h-10h15 : Allocution d’accueil : Eugénie Péron-Douté, plasticienne, Paris8.

10h15-11h : Conférence d’ouverture : Cha Prieur, Docteur.e en géographie, Laboratoire ENeC, chargé.e de cours à l’Université Paris-Sorbonne.

Coup de théâtre

11h00-11h30 : Virginie Despentes, du texte à la scène : adapter, créer et jouer King Kong Théorie au théâtre : La Compagnie 411 Pierres, avec Emmanuelle Jacquemard, metteuse en scène.

11h30-12h05 : King Kong Théorie : extrait de spectacle, d’après Virginie Despentes, sous le regard dramaturgique de Julie Nayer assistée par Lisa Cogniaux, avec Marie-Noëlle Hébrand, Maud Lefebvre, Delphine Ysaye ; création sonore et vidéo Ludovic Romain.

12h05-12h30 : Table ronde animée par Alban Jacquemart, Maître de Conférence, Université Paris-Dauphine, IRISSO, chercheur associé au Centre d’études de l’emploi et au Centre Maurice Halbwachs.

Pause

Résonnances despentiennes, proliférations hors cadre

14h-14h25 : La vie comme manifeste. Ravages de Violette Leduc et King Kong Théorie de Virginie Despentes : Alexandre Antolin, doctorant, lettres modernes et histoire du genre, Université Lille 3, Alithila.

14h25-14h50 : Enseigner Despentes dans le secondaire ? Frontières entre culture et contre-culture : Julie Grisolia, enseignante, lettres modernes, Viarmes.

14h50-15h15 : Intervention vidéo-projetée : Les Chiennes Savantes ou l’obligation à l’hétérosexualité : Michèle A. Schaal, Assistant Professor, Iowa State University.

15h15-15h40 : Table ronde animée par Milena Younes-Linhart, doctorante, études de genre, sociologie, Legs, Université Paris8.

Pause

Des pentes cinématographiques

15h55-16h20 : Adaptation(s) cinématographique(s). Despentes dans la tourmente : Jean-Max Méjean, écrivain, critique de cinéma.

16h20-16h45 : Bye Bye Blondie : une rom’ com’ mutante : Sye-Kyo Lerebours, doctorante, communication, arts, spectacle, Université Bordeaux 3.

16h45-17h10 : Les communautés queer à l’œuvre : les affinités critiques de Virginie Despentes et des séries télé américaines (Looking, Transparent, Orange is the New Black) : Clara Zgola, doctorante, lettres, EHESS, Paris, CRAL.

17h10-17h35 : Table ronde animée par Alba Nabulsi, masterante, philosophie, études de genre, Université Paris8.

Fin de journée : lecture performée par Nadège Piton, artiste, Bourges.

Jeudi 15 Décembre 2016

10h-10h45 : Accueil des participant.e.s.
10h45-11h30 : Conférence d’ouverture : Rachele Borghi, Maîtresse de Conférence, Université Paris-Sorbonne.

Preciado cum Dustan

11h30-11h50 : Paul B. Preciado et Guillaume Dustan : deuil, amour et politiques queer. Kira Ribeiro, doctorante, sciences politiques, Cresppa-Labtop, Université Paris8.

11h50-12h10 : Spectre de Dustan : Souvenirs d’un Poète Disparu. Présence fantôme et mémoire queer dans Testo Junkie de Paul B. Preciado. Matthieu Foucher, Master of Arts in Media Studies, University of Amsterdam.

12h10-12h30 : Table ronde animée par Flo Morin, doctorant, études de genre, Legs, Université Paris8.

Pause

Contre-culture pornographique

14h-14h20 : « Notre trou-du-cul est révolutionnaire » : analyse du concept d’anus chez Hocquenghem et Preciado. Quentin Dubois, masterant, philosophie, sociologie, anthropologie, Université Libre de Bruxelles.

14h20-14h40 : Temps pornotopiques, masculinités « pathétiques » : la pornographie et l’historiographie de l’art selon Paul B. Preciado. Alain Ayotte, doctorant, Histoire de l’art, Université du Québec, Montréal.

14h40-15h00 : La performance biodrag : penser l’art transgenre avec les théories de Paul B. Preciado et vice versa. Luc Schicharin, Docteur, art, esthétique, sciences de l’art, Université de Lorraine.
15h00-15h30 : Table ronde animée par Mathieu Trachman, Chercheur, INED, EHESS.
Pause

Biotechno-graphie queer

15h45-16h05 : Conférence performée : Techno queer. Testo Junkie, pour une incorporation des queer. Camille Khoury, doctorante, arts, lettres, langues, philosophie et communication, Université Toulouse 2, ALLPH@.

16h05-16h25 : Paul B. Preciado, lecteur de Villiers de l’Isle-Adam. Technologie et ironie du genre dans l’Eve future. Léonore Brassard, doctorante, littérature comparée et gender studies, Université de Montréal.

16h25-16h45 : Manifeste auto-cobaye : le corps chez Preciado. Bruna Martins Coelho, doctorante, philosophie, Université de Toulouse Jean Jaurès.

16h45-17h05 : Ficto-théorie d’un sujet gouine. Claire Finch, masterante, études de genre, création littéraire, Université Paris8.

17h05-17h35 : Table ronde animée par Jules Falquet, Maîtresse de Conférence, Université Paris7.
Pause

17h50 : Fin du colloque : performance d’Hélène Mourrier, artiste, performeuse, Paris.

Programme à télécharger en format pdf ci-dessous :

PDF - 160.1 ko