Les droits sexuels en tant que base à l’éducation sexuelle en Suisse. Perceptions et pratiques dans l’éducation familiale et informelle

Publié le 6 septembre par Equipe GIS IdG

HETS – Haute Ecole du Travail Social


Description

Ce colloque sera consacré à l’éducation sexuelle informelle. Il présentera les résultats de la première étape d’une recherche nationale portant sur la perception et la signification de l’éducation sexuelle par les parties prenantes (jeunes, parents) ; en particulier l’intégration des droits humains liés à la sexualité (y. c. le droit à l’intégrité sexuelle) dans l’éducation sexuelle au sein des familles.

Objectifs
Le colloque vise à donner un premier compte rendu de la recherche scientifique "Les droits sexuels en tant que base à l’éducation sexuelle en Suisse : Perceptions et pratiques dans l’éducation familiale et informelle". Il permettra un échange entre participant.e.s et une mise en perspective avec la participation de représentant.e.s des jeunes, des parents et des spécialistes de la santé sexuelle en Suisse et à l’étranger.

Les volets suivants seront présentés :
état des connaissances des droits humains liés à la sexualité de parents et de jeunes et pertinence de ces droits pour leur pratique de l’éducation sexuelle ;
valeurs sous-jacentes à la pratique éducationnelle des parents et manière dont les jeunes perçoivent et intègrent les droits humains liés à la sexualité.

Le colloque rendra public des données scientifiques, permettant de dégager des recommandations en vue d’une conception de l’éducation sexuelle holistique en Suisse – base nécessaire pour le développement de l’éducation sexuelle tant au niveau de la formation que de la pratique.

Public

Le colloque s’adresse aux collaboratrices/collaborateurs des associations parentales et de soutien à la famille, aux spécialistes de la santé sexuelle et de la protection de l’enfance, aux spécialistes de la promotion de la santé et de la prévention, aux étudiant.e.s et chercheuses/chercheurs dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive et des droits y afférents, aux enseigant.e.s, sexologues, médecins et infirmières/infirmiers scolaires, travailleuses/travailleurs sociaux, responsables politiques et administratifs en charge de l’éducation sexuelle au niveau cantonal et communal, représentant.e.s des associations de jeunes.

Voir le programme