Journée d’échanges "Homosexualité et VIH : rapport aux risques et prévention médicalisée"

Publié le 11 octobre par Equipe GIS IdG

Changer nos perceptions – Prendre soin de soi-même et d’autrui

En France, l’épidémie à VIH reste très dynamique chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH), qui représentent ces dernières années plus de 40% de l’ensemble des découvertes de séropositivité. Dans cette population, la prévalence du VIH est de l’ordre de 17% et l’incidence annuelle, dans certains sous groupes, est supérieure à 6%. L’usage des préservatifs, l’accès au dépistage et le recours aux soins y sont relativement élevés, mais ne suffisent pas à modifier les courbes de l’épidémie.

La dernière décennie a été marquée par des avancées d’ordre médical souvent très débattues (reconnaissance de l’effet préventif du traitement, usage des tests rapides « hors les murs » puis des autotests, PrEP, mais aussi traitement du VHC) : des avancées qui affectent le rapport des HSH aux risques mais également aux soins.

L’offre de santé commence à intégrer ces avancées, qui sont passées du cadre de la recherche à l’implémentation « en vie réelle ». Le déploiement d’une offre en santé sexuelle, recommandé dès 2009, est prévu dans le cadre de la mise en place des CeGIDD. Parallèlement, le rapport des HSH à cette offre évolue et les travaux présentés permettront de discuter de l’adaptation de ces populations à ces évolutions biomédicales.

Les différentes perspectives de cette journée, épidémiologiques, anthropologiques et de santé publique, permettront de mettre en regard d’une part, trajectoires et comportements de santé et, de l’autre, contextes de sociabilité, conceptions du rapport à la prévention et à la maladie et structuration individuelle et collective de la gestion du risque.

PROGRAMME

9h30 Accueil et modération : Vincent Douris, Sidaction

Evolutions de la sexualité et des contextes de la prévention combinée

9h40 Présentations :

  • Pratiques sexuelles et préventives des HSH en France : une approche générationnelle
    Nicolas Methy, Inserm-CESP, équipe Genre, Sexualité, Santé
  • Défis et opportunités dans l’implémentation du TasP et de ka PrEP à Vancouver : étude qualitative
    Rod Knight, British Columbia Center for Excellence in HIV/AIDS
  • Entre risque et plaisir. Sexualités gaies à l’heure de la pharmaceuticalisation de la prévention du VIH
    Gabriel Girard, Institut de Recherche en santé publique de l’Université de Montréal

10h40 Discussions et échanges :Christophe Martet, Yagg

11h10 Pause

Rapports au risque et découverte de la séropositivité à l’ère du TasP et de la PrEP

11h40 Présentations :

  • Entre enjeux individuels et injonctions normatives : sexualité des HSH informés
    Gwenaël Domenech Dorca, Inserm-CESP, équipe Genre, Sexualité et Santé
  • L’itinéraire moral indétectable des gays récemment diagnostiqués
    Mélanie Perez, Université de Montpellier, équipe de recherche santESIH

12h20 Discussions et échanges : Hugues Fischer, Act-Up-Paris

12h50 Déjeuner (le déjeuner n’est pas pris en charge)

14h10 Accueil et modération : Sandrine Fournier, Sidaction

La PrEP en question, du cadre expérimental à l’implémentation

14h20 Présentations :

  • Homosexualité et VIH : ne s’agit-il que d’une réduction des risques ?
    Xavier Mabire, Groupe de Recherche en Psychologie Sociale EA 4163 GRePS), Université Lumière Lyon 2
  • La mise en place de l’étude « Prévention du VIH en Ile-de-France » : étude ANRS-Prévenir
    Jade Ghosn, Université Paris Descartes – Faculté de Médecine Necker ; Hôpital Hôtel-Dieu

15h00 Discussions et échanges : Jimmy Lambec, Aides

15h30 Pause

Au-delà du VIH : VHC, IST et impact de l’usage des drogues

16h00 Présentations :

  • VHC chez les HSH : enjeux de prévention et perspectives de recherche
    Patrizia Carrieri, SESSTIM, ORS PACA, équipe maladies transmissibles, système de santé, sociétés
  • Regroupement phylogénétique des hépatites C aiguës chez les HSH infectés par le VIH-1
    Eve Todesco, Service virologie, Hôpital Pitié-Salpêtrière ; INSERM, Institut Pierre Louis d’Epidémiologie et de Santé Publique
  • HSH et produits psychoactifs selon le Net Gay Baromètre 2013-14 : substances, chemsex et sexualité bareback
    Alain Léobon, CNRS, UMR Espaces et sociétés, Université Rennes 2 ; Université du Québec à Montréal
  • Parcours sexuels et affectifs d’hommes gays injecteurs de drogues : entre care et prises de risques
    Romain Amaro, Université Paris XI, EHESS

17h20 Discussions et échanges : David Michels, Respadd

Conclusions et perspectives

17h50 La loi du guérir : vers une homosexualité sans sida ?
Laurent Gaissad, Lasco-Sophiapol, Université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense

18h10 Clôture : Serawit Bruck Landais, Sidaction

Pour plus d’informations : http://transversalmag.fr/articles/413-Journee-de-travail-Homosexualite-et-VIH-rapport-aux-risques-et-prevention-medicalisee-