ETAT CIVIL, GENRE, IDENTITE

Publié le 1er juin par Equipe GIS IdG

CENTRE NORBERT ELIAS
École des hautes études en sciences sociales
Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité - 13002 Marseille

Marseille les 9 apres midi et 10 juin, en partenariat avec deux des projets de recherche sur l’état civil soutenus par la Ministère de la Justice.

Journées d’étude
« dimension sexuée de la vie sociale »

ÉTAT CIVIL, GENRE, IDENTITÉ »

Programme
Jeudi 9 juin 2016

Présidente : Martine GROSS, sociologue, chercheure au CNRS
- 13h30 : L’état civil comme « institution du soi » : le cas du changement de prénom Baptiste COUL-MONT, sociologue, maitre de conférences à l’université Paris 8
- 14h30 Le choix du nom et ses limitations
Aurore CHAIGNEAU, professeur de droit privé à l’université de Picardie et Nathalie LE BOUTEILLEC, démographe, professeur à l’université de Picardie
- 15h30 pause
- 16h La mention de la religion à l’état civil Maïté SAULIER, docteure en droit privé et Jérémy HOUSSIER, maitre de conférences en droit privé à l’université Panthéon-Sorbonne
- 17h Religion et identité Amélie DIONI-SI-PEYRUSSE, maitre de conférences en droit privé à l’université de Rouen

Vendredi 10 juin 2016

Président : Flavio TAR-NOVSKI, anthropologue, professeur à l’université du Mato-Grosso (Brésil)
- 9h15 Introduction : Tran-sition et état civil, Laurence HÉRAULT, anthropologue, professeure à l’université d’Aix-Marseille.
- 9h30 Etat des personnes, genre et identité Marc PICHARD, professeur de droit à l’université Paris-Ouest Nanterre
- 10h30 Changement d’état civil des personnes trans : la double impasse Philippe REIGNÉ, Professeur de droit, CNAM
- 11h30 Etat civil et transiden-tité en droit belge Nicole GAL-LUS, professeure de droit privé, Université libre de Bruxelles
- 12h30 déjeunerPrésident : Jérôme COURDU-RIÈS, anthropologue, maître de conférences à l’université Toulouse-Jean Jaurès
- 14h Les mentions du sexe et les documents d’identités : par-delà la binarité Benjamin MORON-PUECH, docteur en droit, chercheur à l’IDEMEC
- 15h L’état civil au prisme du genre : un révélateur des discriminations Anne Marie LEROYER, professeur de droit privé à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
- 16h Supprimer le sexe à l’état civil, arguments pour et contre : une lecture sociologique de « Sexus Nullu » de Th. Hoquet, Irène Théry, sociologue, directrice
d’études à l’EHESS

Journées ouvertes aux auditeurs libres sur simple demande auprès des organi-satricescontact : jocelyne.bernard@univ-amu.fr