La violence envers les femmes.

réalités et enjeux. Regards croisés sur les transformations du statut de la femme au XXIe siècle dans le monde

Publié le 9 novembre 2015 par Equipe GIS IdG

La violence envers les femmes : réalités et enjeux. Regards croisés sur les transformations du statut de la femme au XXIe siècle dans le monde

Résumé
Débattre de la condition de la femme et de son statut au sein des sociétés n’est pas un sujet récent. La problématique de la violence envers les femmes n’échappe nullement aux phénomènes politico-socio-économiques qui traversent l’ensemble du monde. Les recherches se sont axées plus précisément sur la violence conjugale et les agressions sexuelles pour viser par la suite d’autres types tels le crime d’honneur, le traitement des femmes, les violences en temps de guerre, la violence contre les femmes handicapées, immigrées... les défis sont nombreux pour diminuer et dénoncer ces types de violences. L’esprit du colloque est d’interroger divers regards qui contribueront à faire un état des lieux afin de comprendre les causes et les conséquences de cette problématique et d’envisager objectivement des réponses tant au niveau politique, économique, juridique, social que culturel.

Argumentaire
Débattre de la condition de la femme et de son statut au sein des sociétés n’est pas un sujet récent. Historiquement, la femme, par son corps, s’expose à diverses contraintes qui font d’elle un corps-objet, un corps-naturalisé, un corps-sexué, un corps-résistant, un corps-violenté. C’est bien le corps de la femme qui subit implicitement ou explicitement une surexposition sociale en raison d’une assignation du genre indélébilement marquée dans les mœurs sociétales.

La problématique des violences n’échappe nullement aux phénomènes politico-socio-économiques qui traversent l’ensemble du monde, tels la mondialisation, les crises économiques, les écarts Nord/Sud, les guerres et les conflits ethniques… Dans cette situation, et comme beaucoup de problèmes sociaux, la problématique des violences envers les femmes est devenue complexe au cours de ces dernières années. Effectivement, les recherches se sont axées plus précisément sur la violence conjugale et les agressions sexuelles, pour viser par la suite d’autres types tels le crime d’honneur, le traitement de femmes, les violences en temps de guerre, la violence contre les femmes handicapées, immigrantes…

Les défis sont nombreux pour ceux qui œuvrent à faire diminuer et dénoncer ces types de violences. L’esprit du colloque est d’interroger divers regards qui contribueront à faire un état des lieux afin de comprendre les causes et les conséquences de cette problématique et d’envisager objectivement des réponses tant au niveau politique, économique, juridique, social que culturel. Les interventions appréhenderont des études de cas qui viseront les points suivants :

I- Les violences en question
1- Les violences physiques (travaux domestiques, sévices corporels, etc)

2- Les violences psychologiques (discrimination) :

  • Education/formation,
  • Travail (Violence contre la femme entrepreneur/violence contre la femme employée)
  • Participation à la vie politique,
  • Harcèlement moral,
  • Droit à la propriété,
  • Parentalité en contexte conjugale ;

3- Les violences conjugales (comportement de la belle famille, polygamie, Les enfants exposés à la violence conjugale, etc.)

4- Les violences liées aux pratiques traditionnelles (crimes d’honneur, l’excision, le mariage précoce et/ou forcé, le lévirat, le traitement des femmes accouchées, la scarification etc.)

5- Les violences sexuelles (le viol, le harcèlement sexuel, la prostitution forcée, etc)

6- Les violences institutionnelles

II- Les stratégies pour contrer les violences
1- Lois et législations pour contrer les violences

2- Les politiques gouvernementales

3- Les interventions judiciaires et pénales

4- La prévention de la violence

III- La violence contre la femme sous l’angle de la littérature et des médias
1- Représentation du corps de la femme dans la littérature

2- Représentation de la violence contre la femme dans les mass média

3- Représentation de la figure féminine à travers le je (u) autobiographique

4- Les proverbes et les femmes
Consigne de communication

- Les propositions (résumés de 300 mots), une brève notice bibliographique de l’auteur (8-10 lignes) ainsi que les coordonnées de l’auteur, sont à envoyer
avant le 30 Décembre 2015 à l’adresse suivante : colloque.femmeviolence2016@gmail.com

- Le texte intégral, après la réponse du comité scientifique, sera envoyé à la même adresse selon les critères suivants :

  • Police de caractère : Times New Roman 12.
  • 20.000 à 25.000 signes maximum (espaces, notes de bas de page et bibliographie comprises).
  • Texte justifié à gauche et interligne simple.
  • Citations en bas de page, titres en italique.
  • Bibliographie : elle est renvoyée en fin de texte.

- Les langues de communication seront le français, l’arabe ou l’anglais

- Temps imparti à chaque intervention : 20 minutes

Hébergement

  • 2 nuitées seront prises en charge par l’établissement d’accueil (petit déjeuner+dîner)
  • Restauration : pauses café et déjeuner au sein de l’établissement
  • Transport au frais des intervenants
  • Transport depuis les aéroports de Casablanca ou Fès : consulter le site de l’ONCF (train) ou taxi sur place

Calendrier

  • Envoi des propositions de communication : avant le 30 Décembre 2015
  • Notification d’acceptation : 15 Janvier 2016
  • Envoi du texte intégral de la communication : 21 Février 2016
  • Envoi du programme définitif : 04 Mars 2016
  • Tenue du colloque : 8-9 mars 2016

- Voir l’annonce complet : http://calenda.org/344481