La santé des personnes LGBT

Publié le 17 novembre par Lola Gonzalez

Nous attendons 15 000 participants de 70 pays et 40 000 visiteurs à Paris, en août 2018, pour une semaine de sport, de culture, de cérémonies et de fêtes dans le cadre des 10e Gay Games organisés par Paris 2018 !

En prélude à ce grand rassemblement de visibilité des personnes LGBT, les organisateurs de Paris 2018, avec le soutien et en partenariat avec trois sociétés savantes (CMG - Collège de la médecine générale, SFSP - Société française de santé publique, SFFEM - Société française et francophone d’éthique médicale) et des acteurs engagés dans les enjeux de santé des personnes LGBT (Acceptess-T, Afrique Arc-en-Ciel, AIDES, l’Association de médecine gay friendly, le Centre LGBT de Paris Ile-de-France, le COREVIH Ile-de-France Sud, l’Inter-LGBT, le Mouvement d’affirmation des jeunes lesbiennes, gais, bi et trans, OUTrans, PsyGay, Shams France), ont proposé la tenue d’un colloque international sur la santé des personnes homosexuelles, bisexuelles et trans qui aura lieu à Paris, les jeudi 9 et vendredi 10 mars 2017 au Ministère des affaires sociales et de la santé.

Il s’agit de rendre compte des recherches les plus récentes sur la santé LGBT, de valoriser les actions novatrices de promotion de la santé et de prise en charge réalisées et d’identifier tout le travail qu’il reste à faire, tant dans l’éducation à la santé, la prévention, la santé sexuelle et le soin pour que ces personnes puissent vivre au mieux leur vie quotidienne de citoyen à part entière.

Ce colloque scientifique s’entend comme un appui à une meilleure structuration de la recherche en santé ainsi qu’une meilleure prise en charge dans le système de soins des LGBT.

Sont prévues des conférences invitées et des communications issues de cet appel à communications. Les langues du colloque sont le français et l’anglais. Une interprétation français-anglais sera disponible pour l’ensemble de la conférence.

Les 4 thèmes retenus pour le colloque sont issus d’un programme arrêté par un Conseil scientifique et éthique (CSE) composé d’une vingtaine de membres (scientifiques, professionnels de la santé publique et de l’éthique, militants des communautés LGBT) mis en place à cette occasion :

- Thème 1 (T1) : Peut-on être en bonne santé, physique et mentale, dans une société hétéro-normée et sérophobe ?
Seront abordés notamment : l’impact des diverses violences et discriminations au cours de la vie : homophobie, lesbophobie, transphobie, et autres formes de discrimination / Les enjeux de santé mentale / Le décrochage scolaire / La valorisation des endroits « safe » pour les plus jeunes /La médicalisation et la psychiatrisation des identités minoritaires / L’homophobie intrafamiliale / …

- Thème 2 (T2) : Sport-santé et santé sexuelle : le corps et le culte de la performance.
Seront abordés notamment : le sport et ses bienfaits pour la santé des personnes mais aussi ses dérives dans l’enjeu de la performance du corps / La santé sexuelle / La sexualité et la performance sexuelle / L’usage des substances psychoactives (chemsex)

- Thème 3 (T3) : Les enjeux de santé à chaque moment de la vie.
Seront abordés notamment : les grands enjeux de santé aux différents âges de la vie et pour chaque population LGBT : l’adolescence et le rôle de la famille et de l’école, la vie de jeune adulte, le désir d’enfant et la famille homoparentale face à la loi et à la médecine /
Le vieillissement dans un modèle dominé par la famille / Etre bien dans sa tête à tout âge /
Les bonnes pratiques à mettre en place par les professionnels de santé / …

- Thème 4 (T4) : Prendre soin de soi : du bénéfice pour chacun à celui des communautés LGBT.
Seront abordés notamment : le rôle de la communauté dans la santé des personnes LGBT : enjeux communs et enjeux distincts / Les expériences de terrain et leur contribution à la prévention et au bien être (centres communautaires, rôle du médecin généraliste, …) / De quels services avons nous besoin, sans oublier ceux pour les personnes vivant dans les zones rurales et périurbaines ? La discrimination dans les services de soins classiques et les évolutions nécessaires.

Les propositions de communications sur des travaux de recherches autour de ces thèmes sont acceptées jusqu’au 20 décembre 2016 à minuit (heure de Paris) au moyen du document ci-dessous (formulaires en pages 4 à 7) à l’adresse aac.confsantelgbt@paris2018.com.

Les communications retenues pour leur présentation au colloque seront sélectionnées par le Conseil scientifique et éthique (CSE), présidé par Gabriel Girard (Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal – Québec – Canada).

Les réponses seront données aux auteurs avant le 31 janvier 2017.

L’ensemble des communications soumises sera rassemblé dans un document qui sera mis à disposition sous forme numérique et envoyé aux personnes inscrites au colloque.

Plus d’informations : http://calenda.org/383386